« Octobre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le «Shopping Mall», «Les Terrasses du port» et l’hôtel 4 étoiles relancés

Pari gagnant pour Annaba

05 Juil 2019
2325 fois

Le conseil de participation de l’Etat (CPE) a donné son accord, mardi 25 juin à Alger pour la réalisation de 3 projets d’envergure. Malgré les nombreuses critiques qu’ils ont pu soulever, le «Shopping Mall», «Les Terrasses du port» et l’hôtel de 4 étoiles (à l’aéroport Rabah Bitat) devraient se concrétiser à l’orée 2022/2023. Gelés et laissés à l’abandon, ces projets portés par la société d’investissements hôteliers (SIH) en partenariat avec l’EPAN (entreprise portuaire d’Annaba), ont été, d’après nos sources, ardemment défendus par Toufik Mezhoud. Le wali d’Annaba a relancé ces projets, en les portant devant les responsables au plus haut niveau de l’Etat il a réussi l’exploit de remettre sur rail ces projets qui, pour rappel avaient été gelés. Il a été soutenu en cela, par les ministres des Affaires étrangères et celui de l’Intérieur, lors de la réunion du CPE. Selon les porteurs des 3 projets, ces nouvelles infrastructures s’inscrivent dans une démarche de responsabilité sociale et ont pour vocation de participer au développement économique, touristique et urbanistique d’Annaba. L’ambition touristique et culturelle du projet se traduira aussi par une valorisation de l’image et de l’attractivité de la ville, en général et de la Médina en particulier. Sur le plan de l’activité– les milliers de visiteurs attendus chaque année à terme -, elle sera synonyme de retombées économiques au niveau local. Les travaux, dont la date de début ne nous a pas été communiquée, relieront le port et la vieille ville. Réhabilité, ce quartier emblématique d’Annaba sera innovant et précurseur des tendances et des usages de demain. Pour les concepteurs, en effet, le « Shopping Mall et « Les Terrasses du port », conçus pour dialoguer avec le patrimoine, ne peuvent exister que dans leur complétude avec la Médina. Imaginé comme un véritable lieu de vie et d’animations ce nouveau développement répondra aux nouveaux enjeux de la commune sur le long terme.

Annaba aura son « Shopping Mall »

Ainsi, la ville sera dotée d’un Mall, Le centre commercial sera idéalement situé, à quelques minutes à pied du centre ville. Ce programme immobilier prendra place sur une surface totale de 24 352 m2 et nécessitera une enveloppe totale de 4.259.200.000 DA. Conçu par le bureau d’études Fabris Et Partners Architteti Italie, le centre commercial pourrait accueillir ses premiers clients en 2023. Cette réalisation, qui devra s’implanter dans les locaux de l’institut des sciences juridiques, ne manquera pas de marquer le renouveau de ce site et de son patrimoine bâti. Un chantier qui fera date dans la réfection du centre-ville. Il faut souligner que ce nouvel aménagement du cœur de ville est porteur d’ambitions autres que commerciales. La protection du patrimoine bâti est un autre argument en faveur de son implatation. Pour la SIH, qui a pris des engagements avec le ministère de la culture, le centre commercial ne pourra que contribuer à réhabiliter et à animer le quartier en « décomposition » qu’est aujourd’hui la Médina. L’architecture, contemporaine s’intègre à merveille dans le site. Les lignes épurées épousent les éléments alentours, notamment les remparts de la ville, entre « Bab Soukane » et « Bab el maqabra ». Pour une harmonie parfaite, les promoteurs se sont engagés à rénover et valoriser le dernier fort encore debout de la vieille ville, « Le Fort des suppliciés », ainsi que l’escalier existant, aujourd’hui quasiment en ruines. À l’extérieur, l’environnement a donné l’idée aux architectes d’imaginer un large parvis donnant directement sur la Médina rendant l’ensemble lisible et cohérent. Cela permettra, selon notre source, d’instaurer un dialogue entre le centre historique et le Cours de la Révolution à travers le boulevard Victor Hugo.

La mise en tourisme du port

C’est le long de la façade portuaire, que la SIH et l’EPAN tablent sur le nouveau statut culturel et touristique de la ville mais aussi sur les perspectives économiques du futur quartier. « Les Terrasses du Port » sont emblématiques du projet de réunification de la ville avec son port. Leur architecture audacieuse, intégrera le bâti existant comme les colonnes, qui seront réhabilitées. Pour les concepteurs, il s’agit aussi d’injecter des projets catalyseurs autour de la vieille ville. Sa réalisation a été confiée aux cabinets Fabris Et Partners Architteti Italie. Son objectif est de créer une ouverture sur la mer, respectueux de l’esprit des lieux, en associant la pierre et l’acier dans la continuité des volumes et matériaux environnants. La transformation du bâtiment d’origine a été conçue comme une véritable transition entre héritage et modernité. La façade évoque, quant à elle, un style rationaliste, expression d’un design architectural contemporain. Même si la vocation première est totalement commerciale, celle-ci combinée à la fonction d’attraction des foules, abritera sur deux niveaux, des activités de grande attractivité de restauration, bureaux, commerces et servies. La zone du projet, qui s’étend sur une superficie de 13 199.70 m², s’inscrit dans une vaste opération de recomposition de la façade portuaire devenant ainsi le symbole du renouvellement urbain du Cours de la Révolution et de la Médina, en accueillant des activités économiques, commerciales et culturelles. L’ouverture est prévue à l’horizon 2022.

Un « 4 étoiles » pour l’aéroport

Idéalement situé sur l’axe : aéroport, Sidi Salem, centre ville forcément appelé à se développer, cet établissement touristique aux normes internationales devait augmenter la capacité d’accueil hôtelière de la wilaya de plus d’une centaine de lits et offrir aux voyageurs tout le confort nécessaire. Il s’agit d’un  hôtel 4 étoiles,  situé sur la plateforme aéroportuaire de l’aéroport Rabah Bitat. L’établissement  d’une capacité maximale de 12.800 m² de surface de plancher comprenant au maximum 138 chambres et suite avec lobby et réception, Lobby Bar, restaurants et un lounge. Un parking sera réalisé d’une capacité de l’ordre de 220 places. D’une enveloppe de 5.378.450.000 DA, ce projet, auquel s’associe l’EGSA, sera pris en charge par le groupe Hyatt.  L’ouverture est annoncée pour 2023. Innovations environnementales qui préfigurent l’avenir de la coquette; développement économique de son territoire; création d’emplois de proximité et d’espaces publics vecteurs de lien social : Ces réalisation s’engagent à générer des retombées pour tous, à toutes les échelles du territoire. On a hâte !

 

Évaluer cet élément
(7 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85