Oran

Sellal inaugure un complexe de raffinage de sucre …

20 Avr 2017
85 fois

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a inauguré, hier, un complexe industriel de raffinage de sucre implanté dans la zone d'activités de Tafraoui, relevant de la daïra d'Oued Tlelat. D'une capacité de raffinage de 700 000 tonnes/an, ce projet, initié par le groupe Berrahal, a été réalisé dans le cadre d'un investissement privé de l'ordre de 12 milliards de DA, dont 40% en autofinancement et le reste assuré sous forme de crédits bancaires. Le complexe, dénommé Grande raffinerie oranaise de sucre, assurera une production de 700 000 tonnes par an, dont une partie sera destinée à l'exportation. Dans ce contexte, M. Sellal a souligné l'importance de ce complexe inscrit dans le cadre de la diversification économique et industrielle en Algérie. Ce complexe permettra d'améliorer la commercialisation du sucre, d'empêcher le monopole sur ce produit de large consommation et de baisser les prix, a-t-il souligné. Le Premier ministre a, par ailleurs, signalé la possibilité d'exporter le sucre, sachant que les besoins du pays varient de 1,6 à 2 millions de tonnes par an, alors que la production nationale atteindra les 2,5 millions de tonnes avec celle de ce nouveau complexe. Les trois autres projets versés dans ce même créneau sont en cours de réalisation. M. Sellal a demandé à l'investisseur d'exploiter les terres agricoles environnantes dans la production de la betterave sucrière dans la perspective de son exportation.

…et une extension sidérurgique à Bethioua

Le Premier ministre a inauguré, hier, à Oran, une extension du complexe sidérurgique DRI, aciérie et laminoirs du groupe turc de droit algérien "Tostain Iron and Steel Industry Algérie", prévue sur une superficie de 100 hectares et dédiée à la production du rond à béton. Sa capacité de production est estimée à 2 millions de tonnes par an, ce qui permettra, selon les initiateurs du projet, de réduire les importations de ce matériau de construction et répondra aux besoins des très nombreux chantiers de construction, lancés à Oran et dans toutes les régions du pays. La mise en exploitation de cette extension permettra la création de quelques 3.750 emplois directs et plus de 10.000 emplois indirects, a-t-on indiqué, lors de la présentation du projet. Les différentes parties du complexe entreront graduellement en production jusqu’à la mise en service totale de l’usine, prévue au mois de mars 2018. Le groupe "Tosyali Algérie" a réalisé, au cours de ces dernières années, à Béthioua, une des zones les plus dynamiques d’Oran sur le plan économique et industrielles, avec quatre unités de métallurgie dédiées respectivement au rond à béton, au fil machine, à l’acier feuilleté et aux pipes. Dans son intervention, après la présentation du projet, le Premier ministre a invité les responsables du complexe à passer à la phase active de l’exploitation du gisement de fer de Gharat Djebilet. "Notre objectif est de faire de l’Algérie, l’un des plus grands producteurs de fer dans le bassin méditerranéen", a-t-il souligné, assurant que le pays dispose des capacités nécessaires à cet effet. Par ailleurs, Abdelmalek Sellal a invité tous les partenaires à s’engager dans cette dynamique car, a-t-il dit, "notre objectif est de devenir un pays émergeant à l’horizon 2020". Le Premier ministre a invité les responsable des trois complexes industriels implantés à Bethioua, l’"ETRHB", de "Tosyali" et de "Total Algérie", à assister les jeunes désirant créer des PME autour de ce pôle afin de créer une dynamique de travail et de production. Auparavant, le Premier ministre a inauguré un complexe industriel spécialisé dans la fabrication de tubes d’acier sidérurgiques, un investissement privé du groupe "ETRHB Haddad". Constitué de deux unités pour la fabrication et le revêtement des tubes spirales en acier, ce complexe industriel, dont les travaux de réalisation ont été lancés en 2013, a nécessité un investissement de 21 milliards DA. Sa mise en exploitation permet de générer 250 postes d’emploi. Cette usine produira annuellement 450.000 tonnes de tubes destinés aux transferts hydrauliques, gazier et pétrolier. Elle vise à réduire l’importation de ces matériaux très utilisés dans ces domaines. Le Premier ministre a instruit la direction de l’usine d’entamer la production pour qu’elle soit avalisée afin de signer des contrats avec le ministère des Ressources en eaux et le groupe Sonatrach. Soulignant qu’il s’agit de la plus grande usine dans son genre à l’échelle africaine, M. Sellal a estimé que sa production doit être en mesure de couvrir en priorité les besoins nationaux avant de passer à l’exportation. Il a insisté sur la qualité de ces produits qui doivent être reconnus et certifiés à l’échelle mondiale.

R C.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85