2,8 millions de retraités sont concernés

Le versement des pensions avancé au 20juin

18 Jui 2017
211 fois

La date de versement des pensions de retraite du mois de juin courant a été avancée exceptionnellement à partir du 20 juin, en prévision de l’Aïd, a annoncé le ministère du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale. 2,8 millions de retraités vont bénéficier de cette mesure, particulièrement ceux qui percevaient habituellement leur pension entre le 24 et le 26 de chaque mois. Au vu des difficultés financières souvent insurmontables rencontrées par les retraités, le geste consenti par le ministère n’est pas de nature à changer quoi que ce soit à la situation d’une manière générale, mais il reste toujours une attitude symbolique qui traduit l’intérêt porté à cette catégorie sociale par le nouveau ministre. Le virement des pensions de retraite coïnciderait cette année avec l’Aïd El Fitr, et cela aurait posé certainement des problèmes à de nombreux retraités. Il a donc été décidé d’avancer au 20 juin la date de versement des pensions pour les retraités qui les percevaient habituellement entre le 20 et 22 de chaque mois, et au 21 juin pour ceux qui les percevaient entre le 24 et 26 de chaque mois. Cette opération, qui se déroulera en coordination entre la Caisse nationale des retraites (CNR) et les services d’Algérie Poste, a été décidée pour permettre aux retraités de faire face aux dépenses de l’Aïd. Subissant de plein fouet les effets de la crise, environ 3 millions de retraités vivent dans une situation déplorable, pour ne pas dire insoutenable, dont la moitié touche moins du salaire national minimum garanti (SNMG) qui est de 18 000 DA. Pour cette année, la revalorisation de leur pension sera de 2,5%, une augmentation dérisoire et insignifiante selon les retraités. L’ancien DG de l’ANSEJ devenu ministre du Travail, en remplacement de Mohamed El Ghazi, a tenté d’anticiper sur la réaction des retraités en déclarant que « cette hausse a été définie en prenant en compte les équilibres financiers et les capacités de la Caisse nationale des retraites (CNR). Il y a moins de deux semaines, et alors qu’il venait d’être fraîchement installé, Mourad Zemali avait entamé sa carrière ministérielle en tirant la sonnette d’alarme à propos de la situation financière de la CNR. « Il est plus que jamais nécessaire de réviser le système dont le financement provient exclusivement des cotisations des travailleurs. Nous devons trouver d’autres ressources de financement pour pallier le déficit dont souffre la CNR », a-t-il affirmé dans une déclaration à la presse.

Mohamed Mebarki

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85