Dernière ligne droite, avant le déconfinement

L’Algérie se projette dans l’après-coronavirus

03 Jui 2020
89 fois

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Amar Belhimer, a déclaré, hier, que le comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution du coronavirus en Algérie était « habilité à donner le feu vert pour lever ou maintenir le confinement ». La quatrième prolongation du confinement, qui doit prendre fin le 13 juin prochain, pourrait être la dernière. En effet, depuis une semaine déjà les annonces laissant envisager une proche levée des restrictions se multiplient. Et la plupart des intervenants ayant abondé dans le sens d’un assouplissement des mesures draconiennes, prises par l’Etat depuis le 23 mars, lorsque le président de la République avait décrété un confinement total pour la wilaya de Blida et partiel pour celle d’Alger ; avant que le Premier ministre n’annonce l’extension de la mesure à 13 wilayas. Entre temps, les rassemblements ont été interdits, les établissements d’enseignement et de formation et les mosquées fermées, le transport en commun suspendu. A cette date, le bilan est de 230 cas confirmés et 17 décès. 25 wilayas sont déjà touchées par l’épidémie. Deux mois plus tard, le nombre de contaminations approche de la barre des 10 000 cas confirmés et les autorités sanitaires font état de 661 décès. Cependant, les membres du comité scientifique ne montrent aucun signe d’inquiétude et estiment que la situation épidémiologique demeure sous contrôle. Tous les professionnels de la santé, qui se sont exprimés ont affiché leur optimisme, quant à un déconfinement dans les meilleurs délais. Mohamed Bekkat Berkani avait même anticipé, en déclarant, samedi dernier, que la quatrième prolongation du confinement constitue « probablement la dernière ligne droite ». Trois jours plus tard, il a été suivi Fawzi Derrar, directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie, qui a jugé que la situation sanitaire est en nette amélioration. « On observe une diminution du nombre de cas, sur le plan général, on voit une stabilisation », a-t-il expliqué avant d’étayer ses propos par des données chiffrées. « Au niveau du laboratoire, la proportion des échantillons positifs est en diminution. On était à 45-50% il y a un mois et on commence à avoir un pourcentage positif de 25% », a-t-il précisé. « On se rapproche vers une fin de situation épidémique qui peut se situer au niveau de 10% comme cela se voit dans les épidémies des infections respiratoires », a-t-il assuré, dans une déclaration reprise par TSA. Le DG de l’IPA a estimé qu’à l’heure actuelle, l’Algérie se trouve dans « une phase de descente, annonciatrice d’une baisse de la circulation virale ». Selon lui, « le port du masque du masque est crucial durant cette phase ». « Durant les prochaines semaines, on aura une baisse significative du nombre de cas, pour dire qu’il n’a plus de circulation du virus en Algérie », a-t-il affirmé. A propos du dépistage, il a indiqué que « 30.000 tests ont été effectués sur l’ensemble du territoire depuis le début de l’épidémie ». « On réalise 1000 à 1500 tests par jour sur l’ensemble des cas, on est à une positivité de 25% », a-t-il souligné, avant de conclure que le « déconfinement est une équation qui dépend du respect des mesures barrières essentiellement le port du masque et la distanciation physique ». Dans un nouveau bilan communiqué, hier, l’Algérie a enregistré 113 cas confirmés de coronavirus, 173 guérisons et 6 décès. Le nombre de cas confirmés s'élève ainsi à 9626, soit 20 cas pour 100.000 habitants, a noté Djamel Fourar. Des chiffres, qui confirment la tendance relevée au sein du comité scientifique, allant dans le sens de la levée imminente du confinement.

Mohamed Mebarki

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85