Le Trésor public réclame 309 milliards de DA à l’homme d’affaires

16 ans de prison requis contre Tahkout et 15 ans pour Ouyahia et Sellal

09 Juil 2020
523 fois

L’ancien wali de Skikda Faouzi Belhacine risque 12 ans de prison Le juge près le tribunal de Sidi M’hamed a achevé, hier, les auditions des accusés dans l’affaire de Mahieddine Tahkout. En effet, le troisième jour du procès de cet homme d’affaires poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation en lien avec la corruption, a été marqué notamment par le réquisitoire du Procureur de la République. Ce dernier a, en effet, requis de lourdes peines d’emprisonnement à l’encontre du principal accusé, Mahieddine Tahkout, des membres de sa famille et d’anciens hauts responsables de l’Etat. Il demande ainsi 16 ans de prison ferme et 8 millions de dinars d’amende contre le parton de plusieurs entreprises activant dans différents domaines, 12 ans de réclusion et 8 millions contre son frère Rachid, 10 ans et 8 ans contre respectivement Bilal (fils de Mahieddine) et Hamid Tahkout en sus d’une amende de 5 millions DA pour chacun d’entre eux. Le représentant du parquet a en outre requis la saisie des biens des quatre accusés. Pour leur part, les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, déjà condamnés dans d’autres affaires à des peines lourdes, ont également vu le procureur requérir de lourdes peines à leur encontre : 15 ans de prison ferme, 8 millions Da d’amende et saisie de leurs biens. Concernés aussi par la même affaire, les anciens ministres Youcef Yousfi, Amar Ghoul et Abdelghani Zaalane, quant à eux, encourent 10 ans de prison. Le procureur a également requis des peines allant jusqu’à 10 ans de prison ferme contre les anciens cadres de ministères et d’administrations publiques poursuivis. En fuite à l’étranger, l’ancien ministre de l’industrie, Abdeslam Bouchouareb, risque, pour sa part, une peine supplémentaire de 20 ans de prison ferme. Dans le même cadre, le procureur de la République a requis 12 ans de prison et une amende de 2 millions DA à l’encontre de l’ancien wali de Skikda Faouzi Belhacine. En début de la matinée d’hier, le représentant du Trésor public a réclamé un montant de plus de 309 milliards de DA de dommages et intérêts à l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout et ses associés. Le représentant du Trésor a également sollicité de voir les anciens ministres poursuivis dans cette affaire, en l’occurrence Abdesselam Bouchouareb, Abdelghani Zaalane, Youcef Yousfi et Amar Ghoul, condamnés au versement d’un montant d’un million de DA. Le même responsable demande, en outre, des autres prévenus, dont le nombre dépasse cinquante (50), d’indemniser le Trésor public à hauteur d’un million de DA, avec la confiscation de leurs biens se trouvant à l’intérieur du pays et à l’étranger. Ce procès devra s’achever aujourd’hui avec les plaidoiries des avocats de la défense qui tenteront de disculper leurs clients respectifs, en mettant en avant les preuves qui confirmerait leur innocence.

Dernière modification le mercredi, 08 juillet 2020 21:56
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85