Acquisition du vaccin anti-Covid par l’Algérie

Vers la fin de l’année, annonce Bekkat Berkani

11 Aoû 2020
492 fois

L’Algérie a enregistré 498 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 414 guérisons et 10 décès durant les dernières 24 heures. Le total des cas confirmés s’élève ainsi à 35 712 cas, soit 1,1 cas pour 100.000 habitants et celui des décès à 1 312 cas, alors que le nombre des patients guéris est passé à 24 920. Par ailleurs, 45 patients sont actuellement en soins intensifs, selon le dernier bilan officiel, indiquant que 21 wilayas ont recensé plus de 10 cas chacune, lors des dernières 24 heures. A leur tête, la wilaya de M’sila, qui vient d’enregistrer 50 nouveaux cas. La capitale du Hodna est suivie par Alger (45 nouveaux cas), Oran (39 nouveaux cas) et Annaba (37 nouveaux cas). Au niveau des wilayas de l’Est, la situation demeure assez préoccupante à Béjaïa (24 nouveaux cas), Biskra (22 nouveaux cas) et Sétif (16 nouveaux cas). Mis à part Jijel (12 nouveaux cas) et Tébessa (9 nouveaux cas), les autres wilayas de l’Est ont affiché des chiffres rassurants. Constantine (4 nouveaux cas), Mila (3 nouveaux cas), Oum El Bouaghi et Bordj Bou Arreridj (2 nouveaux cas chacune), Guelma, Skikda et El Tarf (1 nouveau cas chacune). Quant à Batna, Khenchela et Souk Ahras, elles n’ont enregistré aucun nouveau cas durant les dernières 24 heures. Concernant les efforts de l’Etat visant à acquérir dans les meilleures conditions, le vaccin anti-Covid, dès qu’il sera disponible, le docteur Mohamed Bekkat Berkani a indiqué hier, dans une déclaration au quotidien El Moudjahid que cela pourrait avoir lieu « vers la fin de l’année ». Le membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie du coronavirus en Algérie a affirmé dans ce sens que « des discussions sont menées entre les responsables algériens avec leurs homologues des pays partenaires ». Même la structure ad-hoc dont il fait partie a été contactée par des laboratoires privés, a-t-il souligné, citant entre autres le groupe pharmaceutique anglo-suédois Astra Zeneca, le leader mondial, l’américain Pfizer, la société transnationale française Sanofi ou encore l’américain Moderna. Mohamed Bekkat Berkani a tenu à préciser que les laboratoires cités sont en contact permanent avec le ministère de la Santé pour l’informer de l’évolution du processus de production du vaccin. Outre les laboratoires privés, il a indiqué que les discussions portant du vaccin sont menées au niveau politique entre les hautes autorités algériennes et celles de la Chine et de la Russie. Il est à rappeler que le ministre de la Santé avait déjà abordé dans le détail la question du vaccin, en signalant qu’il sera mis en priorité à la disposition du personnel de la santé, aux éléments des services de sécurité et aux personnes atteintes de maladies chroniques. Abderrahmane Benbouzid a par ailleurs précisé que le vaccin « ne sera pas obligatoire et que la liberté des personnes sera respectée ».

Mohamed M

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85