Contamination au coronavirus

Zéro cas dans 21 wilayas

15 Sep 2020
480 fois

Les bilans officiels relatifs à la situation épidémiologique se suivent et se ressemblent. Cela fait maintenant un mois ou un peu plus que le nombre de contaminations est descendu sous la barre des 300 cas. Pour un pays de 40 millions d’habitants, les statistiques fournies quotidiennement par le comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie du coronavirus en Algérie, devraient logiquement inciter les responsables à accélérer le processus de déconfinement et à fixer les dates des rentrées scolaire et universitaire, sans qu’ils aient l’impression de prendre de gros risques. A l’instar des autres peuples, si les Algériens sont désormais appelés à cohabiter avec le virus et pour longtemps, comme l’a déjà annoncé l’OMS, autant qu’ils le fassent dans des conditions moins contraignantes. Les pouvoirs publics ont un grand rôle à jouer dans ce contexte, en optant pour une ouverture mesurée et contrôlée, du moment que le risque zéro n’est pas pour demain. Les chiffres enregistrés sont rassurant et encourageants pour que le gouvernement abandonne cette attitude jugée trop prudente. Les 242 nouveaux cas confirmés de coronavirus et les 8 décès enregistrés durant les dernières 24 heures, selon le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie, ne constituent-ils pas un élément motivant pour un retour à la normale ? L’évolution des cas par wilaya le confirme. Six (6) wilayas seulement ont enregistrés plus de 10 cas. Il s’agit notamment de Blida (46 nouveaux cas), Alger (39 nouveaux cas), Béjaïa (18 nouveaux cas), Djelfa et Oran (14 nouveaux cas chacune) et Tizi-Ouzou (13 nouveaux cas). En ce qui concerne la région Est,  11 wilayas ont recensé moins de 10 cas. Il s’agit de Sétif et M’sila (9 nouveaux cas chacune), Jijel (7 nouveaux cas), Tébessa (6 nouveaux cas), Constantine et El Tarf (5 nouveaux cas chacune), Biskra (4 nouveaux cas), Guelma (3 nouveaux cas), Oum El Bouaghi, Skikda et Bordj Bou Arreridj (2 nouveaux cas chacune). Quant à Annaba, Batna, Khenchela, Mila et Souk Ahras, elles ont affiché zéro cas, au même titre que 16 autres wilayas. Certes, il est encore prématuré pour se prononcer sur la base de ces données, mais la poursuite de la tendance baissière devrait inciter les autorités à prendre des décisions courageuses, tout en mettant l’accent sur le respect des mesures préventives toujours en vigueur : le port obligatoire du masque, le lavage régulier des mains et la distanciation physique. Ces gestes d’apparence anodine, sont les seules garanties pour une protection sûre, en attendant la disponibilité du vaccin anti-Covid.

Mohamed Mebarki

Dernière modification le lundi, 14 septembre 2020 21:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85