Zeghmati demande la levée de son immunité parlementaire

‘‘Une cabale politique contre le RCD’’, selon Mohcine Belabbas

26 Sep 2020
177 fois

 Comme attendu, le président du RCD, Mohcine Belabbas, n’a pas tardé à réagir à la nouvelle de la demande de la levée de son immunité parlementaire. La procédure enclenchée, jeudi, par le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati, qui avait saisi, officiellement, le bureau de l’APN à cet effet, est considérée par le concerné comme « une cabale politique visant le RCD ». Ayant présidé hier au siège national de son parti à Alger, les travaux de la 6e session du conseil national du RCD, Mohcine Belabbas affirme d’emblée qu’il « ne connaissait pas encore les détails de l’affaire ». « Je n’ai pas encore les détails. J’ai appris cette affaire sur les réseaux sociaux. Je suppose qu’elle concerne le même dossier pour lequel j’ai été convoqué en été dernier par la Gendarmerie Nationale. Je n’ai pas attendu la demande de la levée d’immunité parlementaire pour répondre aux convocations et répondre, volontairement, aux questions de la gendarmerie », précise-t-il. Il fait allusion ici à sa convocation, par la brigade de la gendarmerie de Gué de Constantine, en juillet dernier, dans le cadre d’une enquête concernant « le décès d’un ouvrier de nationalité marocaine sur le chantier d’une bâtisse qui lui appartenait». N’ayant pas encore pris de décision concernant les suites à donner à cette nouvelle affaire, Mohcine Belabbas croit que cela s’inscrit, comme toujours, dans le cadre des pressions exercées contre sa formation. « Cette question sera examinée par le conseil national du RCD. Car ce n’est pas Mohcine Belabbas en tant que personne qui est visé, mais le président du parti. Il y a une cabale politique contre ce parti. C’est une affaire politique », déclare-t-il. Pour preuve, il rappelle les différentes attaques ayant ciblé sa formation ces derniers mois. « Il y a toujours une coïncidence entre les positions exprimées par le RCD et les réactions du pouvoir. Cette fois-ci, ils ont attendu la veille de la réunion du conseil national pour tenter de l’influencer. Vous avez tous suivi comment ils ont sorti, durant les mois précédents, d’autres affaires, dont celle des psychotropes et la location du siège national. Mais à chaque fois, ils reculent. Il semble qu’ils veulent nous dire qu’il faut arrêter vos déclarations pour qu’ils arrêtent les attaques contre le RCD. Nous sommes, en tout cas, prêts à tout », dit-il. Le bureau de l’APN a reçu jeudi après-midi deux demandes de levée de l’immunité parlementaire de la part du ministre de la Justice qui ont été transférées à la commission des affaires juridiques de l’Assemblée pour être traitées. Outre Mohcine Belabbas, le département de Belkacem Zeghmati a demandé aussi la levée de l’immunité parlementaire de l’ancien ministre des Ressources en Eau et député du FLN, Abdelkader Ouali.

Samir Rabah

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85