Augmentation des cas pour le 5ème jour consécutif

Hausse inquiétante des contaminations

17 Oct 2020
688 fois

Les craintes exprimées par le docteur Mohamed Bekkat Berkani sont sur le point de se confirmer. Les contaminations poursuivent leur hausse pour le 5ème jour consécutif. En effet, c’est la première fois depuis plusieurs jours qu’elles dépassent le seuil de 200 cas. Faut-il s’en inquiéter ? Oui, sans aucun doute. La menace d’une deuxième vague se profile à l’horizon, si les citoyens ne se ressaisissent pas avant qu’il ne soit trop tard. Il leur suffit de regarder ce qui passe actuellement en Tunisie toute proche pour se rendre compte du danger imminent. Hier, le gouvernorat de Sousse a enregistré 112 nouveaux cas de coronavirus et 5 décès, malgré le durcissement des mesures et un couvre-feu imposé depuis le 1er octobre. Même situation à Monastir et d’autres agglomérations du pays où le confinement général est envisagé. Au Maroc, la situation s’aggrave au fil des jours. Durant les dernières 24 heures, le royaume a recensé 3498 nouveaux cas et 42 décès. En France, où le couvre-feu est entré en vigueur hier à minuit dans 9 métropoles, plus de 25 000 nouveaux cas et 122 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures. Même si les frontières sont fermées, les pouvoirs publics sont tenus à réagir rapidement pour imposer le respect des gestes barrières, à défaut de revenir aux mesures restrictives. Le comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie du coronavirus en Algérie est plus que jamais interpellé à faire preuve davantage de réactivité, en anticipant avant que l’Algérie ne soit assaillie par une deuxième vague, à partir de clusters qui se développent localement. Les membres du comité scientifique sont des lanceurs d’alerte, et c’est à ce titre qu’ils ont été chargés de cette mission par le président de la République. L’Algérie fait partie d’un ensemble géographique touché par le rebond des contaminations. Il n’y a donc pas de raison pour qu’elle soit épargnée, si le relâchement constaté dans le respect des gestes barrières perdure. Vue sous cet angle, la rentrée scolaire s’annonce comme une « aventure » incertaine. Le bilan communiqué hier par le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie en Algérie a fait état de 221 nouveaux cas confirmés de coronavirus enregistrés durant les dernières 24 heures. Et si les statistiques rendues publiques par le docteur Djamel Fourar ont indiqué que 19 wilayas n’ont enregistré aucun nouveau cas durant les dernières 24 heures, il est à noter que la situation est de plus en plus préoccupante au niveau d’autres wilayas, qui continuent à recenser quotidiennement un nombre important de contaminations. C’est le cas d’Alger (53 nouveaux cas), mais aussi de Jijel (33 nouveaux cas). Pour ce qui est des wilayas de la région Est, la situation demeure inquiétante à Béjaïa (23 nouveaux cas) et Batna (14 nouveaux cas). La capitale des Aurès est en train de monter au classement épidémiologique. Avec 2076 cas au total, elle occupe aujourd’hui la 5ème place, derrière Alger, Blida, Oran et Sétif. Cette dernière a enregistré 6 nouveaux cas au même titre que Biskra (6 nouveaux cas). Arrivent ensuite M’sila (4 nouveaux cas), Oum El Bouaghi, Constantine, Mila et El Tarf (3 nouveaux cas chacune), Guelma (2 nouveaux cas), Tébessa et Khenchela (1 nouveau cas). Parmi les 19 wilayas qui n’ont enregistré aucun nouveau cas durant les dernières 24 heures, on retrouve Annaba, Skikda, Souk Ahras et Bordj Bou Arreridj. 

Mohamed M

Dernière modification le vendredi, 16 octobre 2020 20:39
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85