Lutte contre la corruption

Djerad sollicite la Douane

27 Jan 2021
332 fois

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad appelle le corps de la douane à une « plus grande » contribution aux efforts de l’Etat en matière de lutte contre la corruption. « La Douane algérienne doit participer davantage à l’effort soutenu de l’Etat en matière de lutte contre la corruption », déclare-t-il, à la cérémonie de la célébration de la Journée internationale de la Douane, organisé hier, à Alger. Le premier responsable du gouvernement invite également ce « corps sensible à encourager les investissements générateurs de richesse et de postes d'emploi » et à « accompagner la relance économique, en renforçant l’encadrement et la   valorisation des ressources humaines mais également en procédant à la modernisation des modes de gestion ». Selon lui, « la situation actuelle de l'économie nationale, notamment en pleine crise multidimensionnelle qui frappe tous les pays du monde, requiert la mobilisation de toutes les institutions, en particulier le corps des douanes, au regard de son rôle clé dans la protection de l’économie nationale et l’ouverture de nouvelles perspectives à même de   faciliter les investissements nationaux et étrangers, de promouvoir le commerce extérieur, de diversifier l'économie nationale et de générer de nouvelles ressources financières », déclare-t-il. Afin d’atteindre ces objectifs, le premier ministre insiste sur « la formation en tant « qu’axe majeur » dans le processus de modernisation des Douanes, le renforcement des échanges et de la coopération bilatérale et multilatérale, en vue d'ériger cette institution en administration « plus transparente, moderne et performante ». « L’administration des Douanes est invitée à poursuivre ses efforts pour ancrer une éthique et une déontologie professionnelle exemplaires au sein de ce corps, à travers la consécration des principes de la bonne gouvernance et du respect strict des valeurs mondiales en la matière énoncées dans la Déclaration d’Arusha de l’Organisation mondiale des   Douanes (OMD) », ajoute-t-il. Ces valeurs internationales auxquelles adhèrent les douanes doivent, indique-t-il, orienter le comportement de tous les membres de ce corps et constituer, de même, « le dénominateur commun à la famille des douanes ».

« Lever les lourdeurs bureaucratiques »

Poursuivant, Abdelaziz Djerrad exhorte les fonctionnaires de cette administration à consentir davantage d’efforts et de sacrifices pour la promotion de ce corps sensible aux plus   hauts niveaux d’efficience et de mobilisation. « Le rétablissement de la confiance entre le gouvernant et le gouverné commence d’abord par un travail continu, sincère et transparent, dans le   respect de la loi, des principes de la patrie et de la mémoire des chouhada», soutient-il. Pour encourager les investissements, le premier ministre plaide aussi pour la simplification des procédures douanières et la lutte contre « les lourdeurs bureaucratiques préjudiciables à   l'attractivité des investissements dans notre pays ». Selon lui, les douanes algériennes sont à l'avant-garde en   matière de protection de l'économie nationale et des intérêts économiques   du pays, en veillant au respect de la législation et règlement en vigueur relatifs à la circulation transfrontalière des marchandises, et à la lutte contre le trafic illicite, la contrebande, le blanchiment d'argent et le crime organisé transfrontalier pour protéger l'économie nationale et   préserver la sécurité des citoyens.

Samir Rabah

Dernière modification le mardi, 26 janvier 2021 21:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85