Variant britannique du coronavirus

Les autorités sanitaires sur le qui-vive

06 Mar 2021
257 fois

Désormais, ils sont six (6) nouveaux cas du variant britannique du coronavirus à avoir été détectés jusqu’à présent en Algérie. L’annonce a été faite jeudi par l'Institut Pasteur d'Algérie dans un communiqué publié sur sa page Facebook. « Dans la continuité des activités de séquençage des virus SARS-CoV-2 mises en place par l'Institut Pasteur d'Algérie dans le contexte de surveillance des variants circulant actuellement dans le monde, et suite à la confirmation le 25 février dernier de deux cas porteurs du variant britannique à Alger, six autres cas porteurs de ce même variant ont été détectés ce jour, jeudi 4 mars 2021, au niveau des laboratoires de l'IPA », a indiqué » le communiqué. «Il s'agit de quatre sujets contacts, détectés dans le cadre des enquêtes épidémiologiques autour de l'un des deux premiers cas et de deux nouveaux cas, actuellement en isolement au niveau de l'EHS d'El-Kettar et de l'EPH de Rouiba », a précisé la même source. Concernant la situation épidémique actualisée, le bilan rendu public hier par le porte-parole du comité scientifique a fait état de 187 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 152 guérisons et 5 décès enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie. Ces nouveaux chiffres portent à 113 948 le nombre global des cas confirmés, à 78 824 cas le nombre global des guérisons et celui des décès à 3.007, depuis l’apparition de l’épidémie en Algérie. Lors du point de presse consacré à la situation épidémique, le docteur Djamel Fourar a indiqué 22 wilayas n'ont enregistré aucun cas durant les dernières 24 heures. Pour ce qui est des wilayas de l’Est, le bilan officiel de l’avant-veille (jeudi) a fait état de 6 contaminations à M’sila et à Oum El Bouaghi, 4 à Souk Ahras et à Jijel, 3 à Batna, 2 à Skikda, à Sétif, à Khenchela et à Bordj Bou Arreridj, 1 à Constantine et à Mila ; alors que les wilayas de Béjaïa, Biskra, Annaba, Tébessa, Guelma et El Tarf ont affiché zéro cas durant la période allant de mercredi à jeudi. Il est à préciser que si les chiffres ne sont pas préoccupants, c’est plutôt le relâchement presque généralisé des citoyens vis-à-vis des gestes barrières qui devrait susciter des inquiétudes. Les autorités sanitaires sont donc appelées à réagir promptement par tous les moyens de communication, dont elles disposent pour un rappel à l’ordre. Mais elles doivent tout d’abord changer de méthode et d’approche pour que leurs voix soient entendues. Il faut absolument qu’elles fassent appel aux médecins de proximité, santé publique et privés, qui sont certainement mieux placés pour mener cette mission.

M.M

Dernière modification le vendredi, 05 mars 2021 21:27
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85