Commissariat aux droits de l’Homme

Le porte-parole déplore la violence contre les manifestants du Hirak

07 Mar 2021
228 fois

Le porte-parole du Haut- Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme (HCDH) a appelé les autorités algériennes à mettre fin à la «violence à l’encontre des manifestants pacifiques» du mouvement du Hirak, écrit-il dans un communiqué. Rupert Colville, qui a fait part, vendredi, de l’inquiétude de l’organisation quant à la situation en Algérie où le mouvement populaire du Hirak «est reparti de plus belle depuis plusieurs semaines», a-t-il ajouté, appelle «les autorités algériennes à cesser de recourir à la violence contre des manifestants pacifiques et à mettre fin aux arrestations ainsi qu’aux détentions arbitraires», prévient-il. Selon le HCDH, dans le but de «réprimer des manifestations pacifiques», a-t-il indiqué «les forces de l’ordre ont à de nombreuses reprises recouru à une force excessive», a-t-il estimé. Dans ce contexte, et se référant à des informations  jugées «fiables», l’organisation a fait état de centaines d’arrestations, depuis la reprise des manifestations, le 13 février 2021. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85