Abdelmadjid Chikhi, un silence assourdissant !

07 Mar 2021
507 fois

Il y a de ces silences qui sont plus assourdissants que tous les bruits, qu’elle que soient leur portée. Et le silence observé par Abdelmadjid Chikhi, nommé conseiller chargé des archives et de la mémoire auprès de la Présidence depuis le 19 juillet dernier en est un. Ni la mise en ligne du rapport Benjamin Stora, ni la reconnaissance officielle par la France de sa responsabilité des tortures infligées à Ali Boumendjel, avant son exécution sommaire ne l’ont incité à quitter le mutisme dans lequel il s’est enfermé. Et pourtant toutes les questions concernant le contentieux mémoriel, qui jusque-là, empêchent les relations algéro-françaises d’évoluer au rythme souhaité par les peuples algérien et français, l’interpellent au premier degré ! Que signifie ce retrait absolument inexplicable, à un moment où il est tenu à marquer de sa présence une scène qui le met inéluctablement en face des responsabilités pour lesquelles il est payé. Même le 64ème anniversaire de la mort de Larbi Ben M’hidi, un événement de premier plan à la hauteur du sacrifice de l’Homme ne l’a pas inspiré. C’est à se demander s’il est encore en poste. Loin de toute spéculation, force est de constater que ce silence radio a de quoi susciter les questions les plus diverses. Abdelmadjid Chikhi est un historien, et au-delà de ses fonctions officielles, la commémoration de la mort de l’architecte du congrès de la Soummam, en compagnie de Abane Ramdane qu’il aurait dû saisir pour s’exprimer et rendre hommage à un héros de la révolution, à une icône de la lutte de libération nationale. Par conviction ou par devoir, il était tenu à marquer de sa présence un tel événement. Il ne l’a pas fait, et personne ne sait pourquoi. Mais où est donc parti Abdelmadjid Chikhi ?

M.M

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85