MUSIQUE

Cheikh Nacer Tbarka régale son public

19 Jui 2017
71 fois

Alors que les jeunes talents se produisent au théâtre régional «Azzeddine Medjoubi » à l’occasion du grand prix Hachemi Guerrouabi, les inconditionnels fans de cheikh Nacer Tbarka ont préféré voir leur idole en chair et en os sur la scène de la maison de la Culture « Mohamed Boudiaf ». Ils sont venus nombreux pour l’admirer et danser jusqu’au S’hour. La soirée du jeudi qui entre dans le cadre des veillées ramadanesques organisées par la direction de la Culture sous l’égide du wali et dont le coup d’envoi a été donné le 31 mai dernier, le jeune chanteur Nacer Tbarka, connu sur la place pour avoir promu la chanson algérienne en l’occurrence le Malouf moderne, le Raï et le Chaoui s’est produit devant son public. Accompagné des éléments de son orchestre, il a fait vibrer jusqu’à une heure tardive de la soirée la salle au rythme de la chanson et la musique grâce à son répertoire varié. Dans un costume beige, souriant et confiant, Cheikh Nacer Tbarka qui s’est donné corps et âme sur scène n’a lésiné ni sur les moyens ni sur les efforts pour satisfaire son public. Des chansons qu’il a interprétées avec art ont poussé ses fans à danser et répéter les paroles de des chansons à l’exemple de « bled sidi brahim, win enbatou, mefrag ghzali » ou encore « soub errach rach, kouka bent el hadi », etc. Le chanteur ne s’est pas arrêté là pour subjuguer son public, il l’a encore ensorcelé lorsqu’il a interprété quelques chansons du répertoire chaoui à l’instar des plus célèbres : « khali ya khali, allah allah baba hanani, ya lhadj lakhdar, nouguir ». « J’habite à Berrahal et j’ai fait ce déplacement rien que pour voir cheikhna. J’adore l’écouter interpréter des chansons du malouf, du raï et du chaoui. Il a une touche propre à lui qui te fait l’adorer. Par exemple, « mefrag ghzali, kouka », nous a dit à la sortie de la maison de la Culture un jeune accompagné de son ami qui pressait le pas pour rentrer chez lui. A la question de savoir s’il était satisfait de sa prestation, Cheikh Nacer Tbaka toujours égal à lui-même nous a répondu avec un large sourire qu’il restait toujours fidèle à son public notamment ses fans. « Je suis très heureux et je pense que j’ai donné ce soir le meilleur de moi-même pour envoûter ce merveilleux public. Selon des informations, c’est la première fois que le public est venu nombreux », a-t-il déclaré très satisfait de sa prestation. En revanche, sa marraine qui a assisté à cette magnifique soirée comme étant au chevet d’un malade mérite au passage tous les égards pour les encouragements et les conseils qu’elle lui prodigue. 

Nejmedine Zéroug

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85