Travailleurs saisonniers

Une denrée rare

12 Aoû 2017
89 fois

Cette année, l’agriculture, dans la région d’Annaba va subir l’impact d’un déficit maintenant chronique de travailleurs saisonniers qui va se répercuter sur le prix des fruits et légumes, selon des agriculteurs. D’habitude, selon toujours les mêmes interlocuteurs, les saisonniers de la région sont renforcés par d’autres travailleurs venant de Souk Ahras, de Guelma et même de Batna pour les moissons, mais surtout pour la cueillette de tomate industrielle, de légumes et de fruits, ce qui n’est pas le cas cette année. Malgré un salaire journalier à la hausse de 1200 D.A pour 4 h de travail, travailler comme saisonnier ne semble pas aussi intéressant que la migration illégale pour le même but en fin de compte. Pourtant pour un jeune étudiant, travailler comme saisonnier est l’idéal pour se faire un pécule pour la rentrée mais ceux qui le veulent bien recherchent plutôt des tâches moins fatigantes comme serveur ou plagiste et il ne reste plus que des vieux ou de jeunes enfants, des adolescents qui ne sont pas censés travailler à leur âge, selon la loi. Ailleurs, en Europe, il existe des circuits touristiques pour ce travail, notamment durant les vendanges ou les cueilleurs ne sont pas payés mais seulement hébergés et nourris. La région d’Annaba est encore loin de comprendre cette manière de vivre, les jeunes ici ne veulent pas d’un travail fatigant et salissant même pendant 4 h seulement. Ce déficit de main d’œuvre est pourtant lourd de conséquences puisque il va avoir un impact direct sur le prix des produits. Les agriculteurs, faute de moyens, vont perdre une partie de leur production, la chaleur étant un des principaux facteurs de cette perte. Et une production diminuée signifie des prix en hausse, c’est une règle simple du commerce. Tout ce qui reste à faire c’est d’inciter les jeunes au travail saisonnier par la sensibilisation, l’handicap étant l’emploi de jeunes comme tenaient à le souligner les mêmes interlocuteurs où il n’y a pas de place pour l’emploi de saisonnier dans l’agriculture.

Ammar Nadir

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85