Consommation

Vente concomitante du sachet de lait

10 Oct 2017
161 fois

Tenez-vous bien, bien qu’il s’agisse d’un produit dont le prix est soutenu par l’Etat, le sachet de lait fait l’objet d’une vente concomitante. Il est cédé sous le comptoir, mais seulement lorsqu’on procède à d’autres achats. D’autre part, on vous imposera un sachet de petit lait ou de sorbet (qui doit en principe être consommé dans la journée de sa fabrication). Aucune garantie quant à la date de sortie de l’usine et se trouvant à base d’acide citrique. Le crémier ou épicier accuse les distributeurs, lesquels accusent à leur tour la laiterie. Où se situe la faille, on ne le sait pas. Il reste que le consommateur est devenu le dindon de la farce. Un sachet de lait peut vous revenir à près de 100 DA. On est sidéré devant cette pratique. La vente concomitante est illégale . Verra-t-on des contrôleurs pénaliser ces commerçants ? L’association de la défense des consommateurs osera-t-elle réagir ? La question reste posée…

Ounissi Manel

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85