ESPACE SQUATTÉ PAR des transporteurs

Les restaurateurs de brochettes menacent de baisser rideaux 

11 Oct 2017
257 fois

Heureux qui comme les transporteurs clandestins en activité au chef-lieu de la commune de Berrahal et qui  n’existent nulle part ailleurs. Ils ont réussi contre vents et marées à faire main basse, au grand jour, sur un important espace. D’environ 200 mètres de long, ce lieu est implanté au cœur de la cité, plus précisément en face de l’immeuble « Bouchareb »,  où pourtant la présence policière est renforcée à longueur de journée. Et comme le bonheur des uns fait le malheur des autres, ce mouvement s’est répercuté négativement sur l’activité d’une vingtaine de restaurateurs spécialisés dans les brochettes, une tradition qui a dépassé les frontières de la wilaya d’Annaba. En effet, les tenants de ces commerces, affirment que la clientèle a été contrainte d’aller ailleurs, car  n’arrivant pas à dénicher une place pour stationner. « Nous avons alerté les services de la sureté de la daïra des agissements illicites et néfastes qui sont en train de nous ruiner, si une solution urgente ne venait pas à être trouvée, mais en vain. Il est vrai qu’après la plainte, les transporteurs clandestins ont aussitôt quitté les lieux mais pour quelques jours seulement, avant de revenir à la charge. » déplorent certains propriétaires de restaurants qui clament haut et fort l’intervention du chef de l’exécutif, pour normaliser une situation qui risque de tourner au vinaigre, en l’absence de la force publique. Dans une correspondance adressée au wali, les protestataires affirment qu’ils n’ont pas de choix, devant cet état de fait, que de baisser  rideaux, car le problème des transporteurs clandestins se pose depuis quelques mois avec acuité. Depuis le peuplement du nouveau pôle urbain Kalitoussa, leur nombre ne cesse de croître et incite à tirer la sonnette d’alarme. Aujourd’hui même les chauffeurs de bus et taxis dénoncent la pagaille engendrée par les transporteurs clandestins, dont certains osent même stationner dans les aires réservées aux transporteurs privés, sans être dérangés malgré les heurts quotidiens sur la voie publique entre les transporteurs clandestins et les transporteurs légaux.

B. Salah-Eddine

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85