Amélioration urbaine

Le credo de l’association du Champ de Mars

28 Oct 2017
160 fois

La palme de décoration urbaine et d’amélioration, devra revenir à l’association du Champ de Mars, parmi tous les représentants des comités de quartier et de la société civile. En effet, pendant que ces « représentants » sont en train de négocier leur « aide » aux divers partis politiques en lice pour les élections locales du 23 novembre prochain, cette association qui s’était déjà illustrée en changeant le visage de son quartier et d’El Hattab, s’était attelée à transformer le rond point de Sidi Brahim ! Aidée financièrement par un particulier, M. Ziane, artisan et commerçant installé dans le quartier de la Tabacoop, outre ses moyens financiers propres, l’association a procédé au réaménagement des espaces verts et platebandes entourant le rond point de Sidi Brahim y compris l’espace devant la station de transport public, en face des moulins d’Hippone, avec l’aide humaine et matérielle du service de l’environnement de la commune. Les platanes plantés autour du rond point, sur du béton et condamnés à mourir, ont été remplacés par des washingtonias plantés selon les règles du jardinage. Comme les cyprès, hibiscus et autres rosiers qui vont décorer de belle manière cette entrée principale d’Annaba. Cette opération a coïncidé avec la journée de l’Arbre et la tournée entreprise par le wali durant la matinée pour présider à des plantations dans divers quartiers de la ville, qui agréablement surpris par cette volonté citoyenne d’aider à l’amélioration urbaine en cours, ne manquera pas de suivre et d’encourager afin de pérenniser ces efforts bénévoles. Car, il faut le dire encore une fois, l’EPIC « Amélioration urbaine », créée pour cette mission d’entretien des espaces verts et jardins publics, est encore loin de pouvoir y faire face. Et ces efforts pour améliorer le cadre de vie et donner une image digne de la 4ème ville du pays, risquent fort d’être vains sans le suivi de la wilaya. L’espace central du Champ de Mars qui est devenu un square de bon aloi, est encore entretenu par les résidents et surtout l’association parce que l’EPIC lui refuse un seul et unique agent d’entretien ! Comment peut-on préserver des réalisations et des améliorations sans entretien ? Les citoyens de ce quartier, l’association, ont fait leur part et bien plus et s’il faut encore qu’ils fassent le travail de l’EPIC alors pourquoi la garder ?

Ammar Nadir

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85