Élections locales 

La fondation ‘‘Boufermès’’ accueille les têtes de listes FLN

28 Oct 2017
988 fois

Ils étaient tous là à accueillir MM. Hammoud Abdenacer et Merabet Farid,  le maire sortant de la ville d’Annaba. La « Fondation Boufermès » du nom de la figure emblématique du football algérien en général et bônois en particulier est née en 2005 pour perpétuer l’œuvre de « Captane ». L’homme légendaire qui avait fait le bonheur de la ville en 1963/64 et en 1972 en remportant le championnat et la Coupe d’Algérie, et formé plusieurs générations de footballeurs de grande qualité. De 1948 à 1984 il avait entrainé de grands joueurs dont plusieurs avaient porté les couleurs de l’équipe nationale. Attoui Bab Ali, l’enfant de la rue Benouhiba de Dar El Atoui (Ex Eugène François) Bounour Bachir, P’tit Larbi de la Cité Auzas, ancien scout du groupe « El Mouna » les fils de « Captane », El Hadj Adjili ancien arbitre et vice-président de la confrérie des Aïssaouas étaient là pour recevoir les deux têtes de listes du FLN. El Hadj  Hammoud ex DUCH aujourd’hui en retraite brigue la présidence de l’APW et c’est tout à son honneur, lui qui est un enfant adoptif de Annaba, son grand fils, né dans cette ville a quand même 37 ans, ne vient pas pour s’enrichir, mais pour le développement de cette wilaya qui a eu la chance d’avoir deux walis très à cheval sur la réalisation de tous les programmes inscrits. MM. Chorfa et Salamani ont fait le vœu de transformer la ville en une mégapole spacieuse, agréable à vivre et tournée vers le modernisme et le bien-être de leurs administrés. M. Hammoud  a occupé la fonction de DUCH de la Wilaya de Annaba par deux fois et connait bien ses problèmes. C’est le candidat qu’il faut pour prendre en charge les attentes des citoyens. Quant au maire de la ville, on ne peut pas dire qu’il a trimé, passé des nuits blanches, subi des animosités manifestées même par des élus de son parti. Malgré les bâtons qu’on lui avait mis dans les roues il avait toujours avancé et permis à la ville d’acquérir un nombre important de mobilier urbain. La ville a effectivement changé durant son mandat. Beaucoup de réalisations témoignent de son engagement pour Annaba et c’est normal qu’il veuille » «  finir l’œuvre qu’il a entamé contre vents et marées » Il brigue un deuxième mandat, fait unique dans les annales de la ville et il est sûr qu’il sera le prochain maire car « la population n’est pas dupe et elle ne sera pas prise au dépourvu par les discours des autres candidats » affirme un membre de la fondation. «On connait son dévouement !» Nous a déclaré un passant de la Rue Ibn Khaldoun. Et ce n’est pas pour rien que les citoyens rencontrés sur la route du retour vers le siège de  la mairie, le saluent avec respect. D’autres l’embrassent et lui souhaitent plein succès. 

Ahmed Chabi

Dernière modification le vendredi, 27 octobre 2017 20:03
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85