Cinémathèque

Une programmation spécifique aux enfants

12 Fév 2018
116 fois

Depuis la réouverture de la Cinémathèque de Annaba, ses responsables ne cessent de la mettre au centre des préoccupations de la population annabie en générale, et de la jeunesse en particulier. Samedi dernier, les écoliers de l’établissement Ben Badis (Garçons), ont investi les lieux pour le visionnage d’un film d’animation. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la convention signée, l’année précédente, entre la Cinémathèque et la Direction de l’Education de la wilaya de Annaba. Cette convention a permis à des centaines d’élèves de se rendre à ce temple du septième art et de goûter, une chose impossible du temps de l’individualisme culturel actuel, aux plaisirs des visionnages collectifs. Des centaines d’écoliers, et le nombre ne cesse d’augmenter, touchent à l’expérience intime de se trouver dans une foule qui  se délecte du film projeté. Outre une occasion de divertissement qui fait reposer nos enfants assaillis qu’ils le sont par un programme scolaire très lourd, cette convention permettra d’inculquer une nouvelle sociabilité à des esprits pas forcément bénéficiaires de pareil privilège. A rappeler que la Cinémathèque était, bien avant sa fermeture et sa restauration, un haut lieu culturel à la fois local et national. D’éminents réalisateurs et acteurs y ont rendu visite pour des visionnages et des conférences sur le cinéma. Les journées cinématographiques de Annaba, idée entre autres de feu Ammar Chetibi, étaient l’occasion pour les cinéphiles algériens et étrangers de se connaître et discuter du grand écran. Un gap s’est dès lors creusé entre un passé riche et un présent dévasté. Le défi majeur serait, actuellement, de ressusciter l’engouement pour le cinéma auprès des jeunes citoyens. « La visite à la Cinémathèque est devenue un rituel pour certains élèves qui l’ont déjà fait grâce à leur école. Ceci est une chose très positive qui reflète un besoin profond, au sein de notre jeunesse, d’art et d’expression », explique un enseignant à un établissement primaire. « Il arrive que des parents d’élèves me demandent si d’autres visites au cinéma sont prévues car leurs enfants ne cesse d’en parler depuis la première expérience », ajoute notre interlocuteur.

Zarrougui Abdelhak

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85