OUED FORCHA

Les travaux de réfection des trottoirs entamés

24 Mai 2018
877 fois

« Enfin ! Notre tour est arrivé », s’est exclamé un habitant de la cité Oued Forcha devant un groupe de personnes. Après la cité Belaïd Belgacem, c’est au tour d’Oued Forcha où beaucoup de choses restent à faire en matière de cadre de vie.  «On se rappelle de la fameuse visite qu’avait effectuée dans notre quartier M. Mohamed El Ghazi l’ancien wali avant qu’il ne devienne ministre. Il ne s’est pas réjoui des conditions de vie dans lesquelles les habitants se débattent. Tout de suite, il a instruit les responsables concernés de prendre en charge les problèmes auxquels sont confrontés quotidiennement les riverains. Depuis on n’a rien vu venir », a expliqué ce quinquagénaire devant une poignée de citoyens qui lui prêtaient une oreille attentive. Le manque d’éclairage public dans les différentes cités se trouvant à Oued Forcha et dans ses quartiers résidentiels constitués de villas et de maisons individuelles a suscité la colère des riverains. En outre, la prolifération des chiens et chats errants constitue un danger permanent aussi bien pour les habitants que pour leurs enfants. Hormis, les trottoirs du boulevard Bichat Youcef, dont l’état est plus ou moins acceptable, cette cité éponyme est presque dépourvue de trottoirs et de chaussées dignes de ce nom. Il faut dire que le cadre de vie des citoyens laisse à désirer. C’est pourquoi les travaux de réfection des trottoirs de  ce quartier, dont le coup d’envoi a été donné à partir de la mosquée « El Imam El Kortobi » ont fait réagir plus d’un. « Quel bonheur de voir nos trottoirs bien faits et où les gens peuvent circuler aisément » ? ont dit à l’unisson plusieurs personnes attablées en train de siroter leurs boissons devant cette mosquée. Un autre cadre supérieur travaillant dans une importante entreprise publique et répondant aux initiales de M. N. nous dira, quant à lui, que ces travaux devront toucher la réfection de tous les trottoirs et les chemins du côté des écoles primaires, du marché, du bureau de poste, etc. Aussi, la rénovation de l’éclairage public et la pose de réverbères dans certains endroits de la cité Oued Forcha (Aadl et villas) où l’éclairage fait défaut sont, selon les habitants, une priorité des priorités à cause des agressions et du danger des chiens errants. En revanche, ces riverains souhaitent voir un jour leur quartier se parer de ses plus beaux atours et voir disparaître à jamais tous ces dangereux animaux errants dont les sangliers qui éventrent quotidiennement les poubelles et restent un danger permanent pour les habitants de la cité. 

Nejmedine Zéroug

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85