Pêche et ressources halieutiques

La wilaya dotée de la plus importante flottille du pays

14 Mai 2019
375 fois

Le secteur de la pêche de la wilaya d’Annaba, a connu, durant cette dernière décennie un développement certain aussi bien en matière de renforcement de la flotte, qu’en celles de l’amélioration de la production et la création de centaines d’emplois. Ainsi, les différents projets lancés dans le cadre du soutien de l’Etat, l’ANGEM et l’ANSEJ et particulièrement le programme de soutien à la relance économique (PSCE), ont permis au secteur de la pêche dans la wilaya de Annaba, à la fois, le renforcement de sa flotte, l’amélioration de sa production et la création de centaines de postes d’emploi. Aujourd’hui, la flotte du secteur de la pêche dans la wilaya de Annaba, qui compte une façade maritime de quatre vingt kilomètres, allant du golf de Takouche à l’Ouest jusqu’au cap Rosa à l’Est, est considérée comme la plus importante du pays. C’est ce qu’a affirmé à l’Est-Républicain, M. Ami, directeur de la pêche et des sources halieutiques de la wilaya d’Annaba, précisant que le parc de pêche est constitué de plus de 530 unités de pêche (chalutiers, sardiniers, petits métiers et corailleurs), soit, a-t-il déclaré, la plus importante flottille de pêche du pays, qu’abritent notamment les ports de pêche de la grenouillère de Annaba et celui de Chétaibi, situé à 70 Kms a l’Ouest de la wilaya, l’abri de pèche d’Ain-Barbar et les plages d’échouage. « Le secteur de la pêche de la wilaya d’Annaba vient de se doter d’un nouveau système d’évaluation de la flottille de pêche et la production », a souligné le même responsable, expliquant que cette flottille est exploitée, selon la direction de la pêche de Annaba, par plus de 5.700 marins pêcheurs, avec une augmentation annuelle entre 200 et 250 marins pêcheurs. En outre, quatre plages d’échouage, à savoir celles de la Caroube, Seybouse, de Sidi Salem et Chétaibi, accueillent depuis déjà quelques années des petits métiers. D’autre part, le problème de surcharge du port de la grenouillère qui se posait il y a quelques années avec acuité après le renforcement de la flotte, devrait être réglé définitivement dans le cadre des projets de réhabilitation des ports à travers des actions pour l’augmentation des capacités de mouillage à travers la mise en place de berges, une technique moderne permettant de multiplier par 3 ou 4 le nombre de places. Nous apprenons de source crédible que l’étude et le cahier de charges ont été achevés. Le directeur de la wilaya du secteur de la pêche et des ressources halieutiques a indiqué, par ailleurs, que la production halieutique enregistrée durant l’année 2018 s’élève à plus de 9.000 T (toutes espèces confondues), soit l’une des meilleures à l’échelle nationale avec une importante hausse par rapport à l’année précédente. Le golf de Annaba abrite une biodiversité halieutique de haute valeur nutritive : poisson bleu, blanc, crustacés et mollusques. Aussi, estime-t-on, la pêche tradition ancestrale dans la wilaya d’Annaba, qui dispose d’un environnement maritime (superficie maritime 8.089 km2), industriel et humain, est favorable aussi au développement et à la promotion du secteur. S’agissant de la formation des hommes de la mer, Annaba compte une école de pêche et en aquaculture. Elle offre des stages de formation dans diverses spécialités (pêche, aquaculture, électromécanique) et pour divers grades (capitaine, mousse, CAP métiers de la mer).

B. Salah-Eddine

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85