Coronavirus

Les plages de Annaba interdites à la baignade

03 Jui 2020
390 fois

Le wali d’Annaba agissant dans l’intérêt des citoyens et de leur protection contre une possible contamination à la Covid19, rappelle que la fréquentation de toutes les plages de la wilaya est strictement interdite. Tout individu qui viendrait à transgresser cette décision est passible des poursuites prévues par la loi. Le coronavirus circule encore à travers le territoire de la wilaya et on doit prendre toutes les précautions nécessaires pour une protection absolue afin d’éviter d’être contaminé. Cette décision émanant du cabinet du wali d’Annaba n’a été prise que dans le souci de protéger les administrés et rappeler aux personnes insouciantes qu’un bain peut les amener à un lit d’hôpital ainsi que le danger de contaminer toute la famille et les proches. Cette interdiction prend effet dès aujourd’hui et ne sera levée que lorsque la pandémie prendra fin sur le territoire national et en particulier sur celui de la wilaya d’Annaba. Cette décision de fermer les différentes plages de la ville  est intervenue en raison du constat fait le week-end dernier, où les forces de l’ordre ont constaté une forte affluence des baigneurs dans plusieurs plages à travers la ville en l’occurrence  la plage Rizzi Amor, la grande plage de Seraidi , Belvédère… Ce rush inhabituel de citoyens est survenu suite à la hausse des températures cette dernière semaine. « La wilaya d’Annaba a décidé d’interdire l’accès aux plages situées dans son territoire, et ce jusqu’à l’annonce de l’ouverture de la saison estivale de 2020 » ; indique le communiqué officiel rendu public le 1er juin par la wilaya. Ces mesures de prévention ont été entreprises suite à l’absence et au manque de prévention dans les plages, afin de pouvoir maitriser la propagation du virus. En effet, avec la fermeture des écoles, des jardins publics, des parcs et maintenant les plages, les riverains sont dans un flou total face à l’évolution de la situation sanitaire durant les semaines qui vont suivre, incluant bien évidement l’interdiction les rassemblements de masse. Scénario très susceptible d’arriver si les plages seraient maintenues ouvertes au public, étant donné que la wilaya d’Annaba est très renommée pour ses belles plages et que durant la saison estivale, les visiteurs affluent des wilayas avoisinantes telles Guelma, El-Tarf, Constantine, … . Ainsi le secteur touristique est durement touché et reste dans l’inconnu mais, qui ne perd pas espoir pour autant et tente d’élaborer une stratégie ‘’post-confinement’’ parrainé bien évidement par le ministère du Tourisme afin de ‘’sauver’’ la saison 2020 et faire une sorte de reprise progressive de l’activité touristique. D’autre part, plusieurs hôtels de la ville jouent la carte du Digital Marketing, et ce à travers leurs réseaux sociaux en exposant leurs tableaux d’offres et de réduction afin d’attirer d’éventuels visiteurs.       Notons également que depuis plusieurs jours, il n’y a eu aucun cas de nouvelle contamination à Annaba. Une pensée va aux blouses blanches qui sont mobilisées depuis des mois, loin de leurs familles dormant dans les hôtels et se présentant tous les jours à leur travail. 

Ahmed Chabi et K. Rayenne          

Dernière modification le mardi, 02 juin 2020 20:52
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85