Respect du confinement

Le bras de fer perdure

03 Jui 2020
171 fois

En dépit des instructions et conseils des autorités sanitaires quant à l’importance capitale du port des bavettes et des masques ainsi que la limitation de la circulation, des citoyens continuent à faire la sourde oreille. Indifférents aux différents appels à la vigilance et insoucieux des risques qu’ils courent eux-mêmes et qu’ils font courir aux autres, ils se montrent récalcitrants aux simples gestes de prévention dont le port des masques et le confinement. Les forces de l’ordre peinent à faire respecter la loi et procèdent en général au dialogue avec des citoyens inconscients des risque du coronavirus. « Le nombre des nouveaux cas se maintient en plateau depuis des semaines ce qui constitue une mauvaise nouvelle. Il est primordial que les citoyens prennent acte de cette situation et se montrent plus respectueux des mesures de prévention », déplore un médecin exerçant dans le secteur public. Le dernier incident en date concerne des tentatives de jeunes personnes d’investir les plages du chef-lieu. Il a fallu l’intervention ferme de la police pour qu’ils renoncent à leur entreprise malheureuse non sans montrer leur exaspération de se voir interdits d’accès « à une plage publique ». A relever que les autorités locales ont annoncé le report de l’inauguration de la saison estivale rien que pour éviter un rush des citoyens sur les plages et gâcher ainsi des efforts de confinement et de prévention. « Je ne vois pas pourquoi ces gens croient avoir plus de droits que les autres pour se rendre aux plages. Mes enfants et moi-même avons envie de faire pareil mais il faut être responsable et respecter les mesures de prévention », peste un quadragénaire habitant près de la plage « Rizi Amor » en déplorant le comportement de ces jeunes irresponsables. Il faut constater que le combat est mené à la fois contre le coronavirus et contre des comportements nocifs empêchant la lutte efficace contre la pandémie.

Zarrougui Abdelhak

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85