Toute en appelant à préserver les acquis, Benbouzid se félicite

‘‘L’Algérie a su gagner la bataille contre la Covid-19’’

20 Sep 2020
950 fois

« L’Algérie a su gagner la bataille contre la Covid-19 ». C’est le ministre de la Santé lui-même qui l’auteur de cette « formule-choc », par ces temps de stress et de déprime presque généralisée. Ce n’est sûrement pas du triomphalisme, mais c’est limite-limite ; puisque Abderrahmane Benbouzid prend le soin de modérer son appréciation, en appelant à maintenir « le même niveau de vigilance ». « Je le dis et je le répète et nous ne cesserons pas de le dire : préservons ce que nous avons gagné (…) Quand on gagne une bataille, il faut préserver la victoire », a-t-il déclaré lors d’un point de presse tenue en marge d’une visite à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger. Commentant la situation épidémiologique qui prévaut aujourd’hui en Algérie, le ministre a estimé que les derniers bilans sont « encourageants » et traduisent une stabilité, à même de permettre aux structures hospitalières publique de reprendre les soins hors-Covid. « Les chiffres ont diminué, les hôpitaux éprouvent moins de pénibilité et de souffrance », s’est-il réjouit. Tout en rendant hommage aux sacrifices consentis par les personnels de la santé, la protection civile, pendant les six derniers mois pour lutter contre l’épidémie du coronavirus, Abderrahmane Benbouzid a tenu aussi à saluer le haut de degré de conscience d’une bonne partie de la population même si, a-t-il relevé, « certains ne portent pas le masque à l’extérieur ». Aussi, il a exhorté les Algériens à protéger ce qu’il a assimilé à un acquis, par le respect des gestes barrières notamment le port du masque et la distanciation physique. « Nous devons maintenir les mêmes précautions, et pourquoi pas ne pas espérer mettre fin à cette pandémie », a-t-il soutenu, avant d’aborder une question, qui est devenue aujourd’hui, source de toutes les spéculations : la crédibilité des chiffres rendus publics par le ministère. « Ceux qui ont des doutes sur ces chiffres n’ont qu’à aller vérifier par eux-mêmes dans les hôpitaux », a-t-il souligné. Assurant et rassurant, il a indiqué que le nombre de lits d’hospitalisation utilisés a fortement diminué et le flux des patients Covid619 en consultation a baissé sensiblement. « La situation est tellement calme que nous, au ministère, avons invité les hôpitaux à reprendre les activités médicales ordinaires », a-t-il affirmé, en appelant les Algériens à « cohabiter avec ce virus », en respectant les mesures préventives en vigueur. La sortie du ministre de la Santé intervient dans un contexte, marqué par un recul palpable du nombre de contaminations. Le dernier bilan rendu public hier par le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie, a en effet fait état de 210 nouveaux cas confirmés de coronavirus et 6 décès enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie. Mis à part, Tizi-Ouzou (38 nouveaux cas), Boumerdès (20 nouveaux cas), Bouira (18 nouveaux cas), Jijel (17 nouveaux cas) et Sétif (15 nouveaux cas), toutes les autres wilayas ont recensé mois de 14 nouveaux cas. A titre d’exemple, Alger a enregistré pour la première fois depuis des mois 12 nouveaux cas seulement. Béjaïa (13 nouveaux cas), Batna (9 nouveaux cas), Oum El Bouaghi (6 nouveaux cas), Souk Ahras et El Tarf (5 nouveaux cas chacune), Skikda (4 nouveaux cas) Mila (2 nouveaux cas) et Constantine (1 nouveau cas). Alors que les wilayas de Annaba, Biskra, Tébessa, Khenchela, Guelma et Bordj Bou Arreridj n’ont enregistré aucun nouveaux cas durant les dernières 24 heures. Abderrahmane Benbouzid a donc toutes les raisons pour exprimer son optimisme, tout en gardant les pieds sur terre.

Mohamed Mebarki

Dernière modification le samedi, 19 septembre 2020 21:26
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85