Flambée des prix de la volaille

L'APOCE s’inquiète

14 Sep 2021
106 fois

Suite à la hausse vertigineuse du prix de plusieurs aliments à l'instar des fruits et légumes, légumes secs… les bouchers, notamment les boucheries de viandes blanches ont augmenté fortement le prix, qui désormais n'est plus à portée du portefeuille du citoyen modeste. Ainsi, e prix du kilo de poulet frôlait les 480 et même 500 DA, la semaine dernière, dans les agglomérations d’El-Bouni, El-Hadjar. Une hausse d’autant plus pénalisante qu’elle intervient à moins d'une semaine de la rentrée scolaire prévue la semaine prochaine. Une rentrée qui nécessite, quant à elle, un budget considérable rien qu’à elle (habits, affaires scolaires), surtout qu’avec la crise sanitaire, les établissements scolaires imposent le port de la bavette et des gels hydro alcooliques, un budget supplémentaire pour les parents, qui ne savent plus où donner de la tête. Par ailleurs, les professionnels du secteur affirment que cette augmentation est une conséquence des incendies d’août dernier qui auraient notamment fait périr beaucoup de poulets d’élevage,qui étaient prêts à être commercialisés, alors que d'autres parlent d’inflation assurant que le prix des viandes blanches suit juste la courbe du commerce en général. Face à cette situation, l’association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE) vient de lancer une campagne de boycott qui vise à refuser l'achat du poulet. « Ceci est un résultat inévitable afin de freiner la montée folle et croissante du prix du poulet » déclare le communiqué posté à travers leur page officiel. Ils appellent par ailleurs, les pouvoirs publics à œuvrer pour régler et promouvoir le secteur de la volaille et surtout de contrôler les intrants, afin de lutter contre les courtiers et les spéculateurs dans le domaine qui entrainent de grandes répercussions.

K.Khadidja Rayenne

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85