Transport

160 bénéficiaires de bus souffrent… du chômage

14 Mar 2013
553 fois

160 porteurs de projets bénéficiaires de voitures de transport en commun, acquises grâce au soutien financier étatique, se sont rassemblés pour demander aux autorités locales de leur permettre de travailler légalement dans le même cadre des taxis à l’intérieur de la ville afin qu’ils puisent activer, gagner de l’argent et payer leurs crédits bancaires. Il y a lieu de mettre en évidence que dans le cadre de la lutte contre le chômage et des dispositifs d’aide à la création d’entreprises par des jeunes et moins jeunes chômeurs par l’intermédiaire des dispositifs Ansej, Cnac et Angem, il ne suffit pas d’avoir le matériel pour réussir dans son projet. Ainsi et dans certains cas, on demeure chômeur malgré l’aide concrète accordée par les pouvoirs publics pour entrevoir des jours meilleurs. Réagissant à ces revendications, la direction des transports de la wilaya de Batna, propose aux jeunes et moins jeunes en question, de se regrouper en petites sociétés composées chacun d’une maximum de 10 opérateurs avec l’utilisation d’un simple registre de commerce. Pour rappel et pour être un chauffeur e taxi, un citoyen doit effectuer un stage de formation et faire l’objet d’une enquête pour avoir accès à ce métier. Actuellement 342 taxis activent à Batna-ville, avec des licences louées auprès de particuliers, ce qui cause quelque part un embarras et devra donner à réfléchir à la direction des transports qui a pris les mesures d’autoriser la pratique du métier de chauffeur de taxi avec un simple registre de commerce. Dans ce volet spécifique, on note la présence des taxis clandestins dont le nombre est évalué 200 dans la  seule ville de Batna et qui pourraient être intégrés au circuit si la situation le permet. 

N. B

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85