Déficit de pochettes de sang

La sensibilisation des donneurs est de mise

15 Jui 2017
49 fois

La journée mondiale des donneurs de sang a été célébrée hier dans la wilaya de Batna comme un peu partout à travers le  monde, avec l’organisation de plusieurs  activités versant toutes vers la sensibilisation du grand public pour effectuer des dons de sang, tout en motivant les citoyens consciencieux à œuvrer pour le bien être d’autrui en fournissant des pochettes de sang pour sauver des vies humaines. Organisée le 14 juin 2017, sous le thème suivant : « Le don de sang dans les situations d’urgence. », la journée des donneurs de sang intervient à un moment où beaucoup de structures hospitalières de la région des Aurès et d’ailleurs connaissent un problème de manque de pochettes de sang, ce qui se traduit par des reports contraignants d’opérations chirurgicales entre autres.  Lors d’un décompte effectué récemment, il s'est avéré que sur les centaines de donneurs ayant été enregistrés, seulement 220 sont des donneurs bénévoles réguliers. Avec une population de plus de 1.200.000 habitants, la wilaya de Batna qui dispose de 6 centres de transfusion sanguine au niveau de  Batna-ville, Barika, Arris, N'gaous, Aïn Touta et Merouana souffre plus ou moins d’un manque flagrant de donneurs réguliers de sang ce qui nécessite des campagnes de sensibilisation et des campagnes de collecte pour faire face aux situations d’urgences découlant des opérations chirurgicales. Dans cet espace sensible, on note la présence de donneurs occasionnels qui répondent présents lors d'une campagne de collecte puis s'éclipsent, des groupes  de bienfaiteurs activant dans le domaine de la collecte du sang, essayent d’apporter un plus en sensibilisant les citoyens pour qu'ils fassent des dons de sang, le but étant d'élargir le champ des donneurs réguliers et en participant à un renforcement du stock de sang. D’autre part, il semble, selon les indicateurs, que certains points de transfusion, ne possèdent pas les caractéristiques de point de collecte en raison de leur espace qui ne répond à aucune norme. Tout cela met mal à l’aise le personnel chargé du prélèvement et dérange les intervenants directs qui ne peuvent évidemment pas engager périodiquement des opérations destinées à attirer de nouveaux donneurs réguliers de sang.  

N B

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85