Disséminés à travers 24 communes

L’ONA entame le curage d’une partie des 29.000 avaloirs

28 Oct 2017
199 fois

L’office national d’assainissement (ONA) de Batna qui prend en charge 24 communes sur les 61 que compte la wilaya de Batna, possède 12 centres dotés d’équipements et d‘ouvriers. Ces derniers s’occupent en matière de nettoyage, de mise en fonction et de mise à niveau d’un nombre impressionnant d’avaloirs évalué à 29.000 disséminés sur une vaste surface avec un réseau de canalisations d’eaux usées s’étalant sur 1155 kilomètres, ce qui n’est pas une mince affaire. Avant l’arrivée  de l’hiver et des fortes chutes de pluies causant des inondations à cause de la fonctionnalité réduite des avaloirs obstrués par les gravats, les sachets et les pierres et autres objets hétéroclites charriés par les eaux pluviales. Il y a, évidemment et en relief à cela, les eaux usées provenant des milliers de foyers qui rejoignent les réseaux d’assainissement avant de rejoindre soit la nature soit les stations de traitement des eaux usées. Ainsi et selon les statistiques établies et rien qu’au mois de septembre écoulé, un total de 3 millions de m3 d’eaux usées ont été évacués par les canalisations que doivent être impérativement assainis par  les services de l’ONA et périodiquement par les services communaux. La période de drainage et de nettoiement des avaloirs commence en cette fin de mois d’octobre après un diagnostic et une identification des principaux points noirs et des avaloirs qui doivent être assainis en urgence pour éviter des mauvaises surprises. En matière de gestion des réseaux d’assainissement beaucoup de problèmes se posent au niveau des divers centres urbains de la région des Aurès. L’un des points à pendre en considération est le fait que la conception et l’‘installation des réseaux à l’image des inclinaisons inadaptés et des tuyaux de petites dimensions, font surgir d’énormes problèmes. Les revêtements des rues ont, aussi, leur  impact du fait que des bouches d’égouts sont totalement couvertes par l’asphalte alors qu’elles ne devraient en principe pas être touchées. En tout état de cause et selon divers intervenants, la direction de zone de l’office national d’assainissement, ONA, de Batna, qui s’occupe des réseaux d’assainissement de 4 wilayas à savoir Oum El Bouaghi, Khenchela, Biskra et évidemment Batna, semble éprouver d’énormes difficultés à faire face à certaines contraintes. Les équipes d’ouvriers sont temporairement à l’œuvre pour le curage préventif des canalisations pour faire face à des situations urgentes telles que les inondations, sans compter les interventions en cas où on fait appel à eux pour des égouts bouchés. Tout cela est vécu à un moment où un peu partout à travers la vaste région des Aurès, les moyens des annexes de l’ONA sont modestes avec un manque de camions hydro-cureurs qui se comptent sur les bouts des doigts. Bon nombre de travaux sont menés manuellement, ce qui n’arrange personne. L’autre point à relever est le fait que les réseaux d’assainissement, eux-mêmes, dans bon nombre sont vétustes, et ne jouent pas convenablement leurs rôles.  

N B.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85