Implantée au sein de l’université Batna 2

Bientôt, une école supérieure des énergies renouvelables

28 Oct 2017
277 fois

De sources officielles, nous apprenons qu’une école supérieure des énergies renouvelables est prévue à moyen terme au sein l’université de Benboulaïd à Fesdis dans les environs immédiats de Batna-ville. Le choix de l’université en question pour l’accueil d’une infrastructure vitale destinée à développer en premier lieu les techniques d’exploitation de l’énergie solaire et plus tard de l’énergie éolienne dans le pays. est intervenu en raison des potentialités existantes actuellement au niveau du site versé à titre prédominant dans le domaine scientifique et technique. Tout s’achemine vers une issue fructueuse, sachant que l’université Benboulaïd (Batna2), a opté il y a peu de temps de cela pour l’installation de panneaux solaires et de kits solaires au sein du campus dans le but d’arriver graduellement à une autosuffisance en matière énergétique sans avoir recours aux services de la Sonelgaz. Doté d’un laboratoire de recherches, une station solaire s’étalant sur 8 hectares a été programmée pour booster le créneau de l’énergie solaire et permettre de faire face à large échelle aux exigences actuelles et future. Tous les investissements de cette nature entrent dans le cadre du programme national de développement des énergies renouvelables qui s’étale jusqu’à 2030, et qui ressort qu’à long terme au moins 15% de l'électricité sera produite à partir du solaire. Actuellement 2.400.000 watts provenant d‘installations solaires, sont produits à travers le pays et mis à la disposition des citoyens. Dans la vaste région des Aurès englobant 4 wilayas, 95.000 watts d’énergie solaire, pour  le pompage des puits de parcours, les télécommunications et la consommation domestique. Il reste, donc, beaucoup de choses à faire pour entrevoir des jours meilleurs en matière d’exploitation des énergies renouvelables qui s‘affichent comme étant une solution idéale et durable pour répondre aux besoins des îlots d’habitations éparses et des populations vivant dans les espaces semi désertiques et les zones montagneuses d’accès difficile. A ce sujet, il convient de noter que les kits photovoltaïques installés jusqu’à présent dans la wilaya de Batna produisent 7500 watts, alors que Khenchela dispose de 13.000 watts, la wilaya d’Oum El Bouaghi de 12.50 watts et Tébessa d’un total de 64.000 watts. Ce qui fait le point fort des installations solaires est le coût faible de l’investissement, la satisfaction facile des besoins énergétiques des foyers même les plus isolés et la consommation presque gratuite de l’énergie électrique. Il y a, aussi, leur aspect énergétique propre et protecteur de l’environnement qui est mis en évidence, tout comme le fait qu’il peut servir pour l’éclairage public en milieu urbain et semi urbain ou pour l’éclairage des axes routiers sur de grandes distances qui ne peuvent être assurés qu’avec le déblocage de fortes sommes d’argent pour payer les factures de consommation électrique conventionnelle.
Pour rappel, 80 foyers implantés dans la région sud-ouest de la wilaya de Batna, ont bénéficié, il y a peu de temps de  cela, de l’acquisition d’équipements solaires destinés à les alimenter en énergie solaire. Enfin, il est utile de mettre en évidence le fait que les kits photovoltaïques collectifs et individuels actuellement exploités permettent à chaque foyer d’avoir de l’eau potable, d’utiliser 5 lampes pour l’éclairage, un réfrigérateur, un téléviseur et un ventilateur. 

Nasreddine Bakha

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85