Commerce

Plus de 4.000 femmes activent légalement dans le secteur

03 Déc 2017
80 fois

La wilaya de Batna compte actuellement plus de 38.000 commerçants et 1900 sociétés, ce qui lui permet d’occuper la 9ème place à l’échelle nationale où on relève l’inscription au registre de commerce d’un total de 1.400.000 commerçants dans l’ensemble du pays dont un peu plus de 120.000 sont des personnes morales autrement dit des sociétés en nom collectif, des SARL, des sociétés par actions et des EURL. Pour diverses raisons, 2.247 personnes ont procédé en l’espace d’une année à la radiation de leur registre de commerce dans la wilaya de Batna où par secteur d’activité on note  qu’avec un nombre conséquent d’opérateurs économiques, le commerce de détail vient en première position talonné par les services avec 16.000 commerçants suivis par les producteurs industriels et les entreprises de construction, puis vient le commerce de gros, l’import-export avec ses 700 opérateurs et enfin l’artisanat avec seulement 80 commerçants. En optant pour une étude détaillée du volet des intervenants dans le secteur commercial, on réalise que la wilaya de Batna compte plus de 4.000 femmes inscrites au registre de commerce. Cependant et en jetant un regard plus insistant, on  note que parmi tout ce lot de commerçantes, il y a 660 femmes dont l’âge dépasse 60 ans, ce qui n’est pas normal et laisse la porte ouverte à plusieurs suppositions dont celle relative au fait que poussées par leurs enfants et leurs proches parents, de vieilles femmes acquièrent des registres de commerce et font l’objet de ce fait d’une forme caractérisée d’exploitation surtout dans des couloirs et des créneaux où elles ont été placées exprès comme couverture par des parents n’ayant pas le droit d‘exercer des activités commerciales. En relief à cela, un indice significatif laisse apparaître que 70 femmes activant dans la wilaya de Batna sont parvenues à se hisser et un bon niveau et à devenir gérantes de société commerciales. Dans ce contexte spécifique,  signalons en parallèle que 110.000 femmes sont versées dans le commerce à travers les 48 wilayas du territoire national. Parmi elles, 9500 sont inscrites à Alger et 8.200 à Oran, ce qui donne une idée sur les mutations profondes d’une société où le commerce était par le passé strictement réservé aux hommes. 

N. Bakha

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85