CHU

Journée de sensibilisation sur l’autisme 

04 Avr 2019
146 fois

Le centre hospitalo-universitaire (CHU) de Batna, a abrité, en ce milieu de semaine, à l’occasion de la journée internationale sur l’autisme, une journée d’études sur cette maladie en présence de spécialistes, de psychologues, de professeurs universitaires versés dans le domaine, de psychologues et d’orthophonistes entre autres. Les travaux se cristallisent autour du diagnostic précoce de cette affection avec un atelier ouvert aux parents des autistes pour leur expliquer la façon de se comporter avec leurs enfants souffrant de cette pathologie avec des conseils formulés pour leur intégration en milieu familial et social. Du point de vue purement médical, l’autisme est un trouble de la petite enfance, persistant à l’âge adulte, qui se manifeste par l’incapacité à avoir des interactions sociales normales. Le malade se singularise par son caractère limité prédominé par un comportement répétitif et stéréotypé des gestes. Pour les spécialistes en la matière, un bébé ne devient pas autiste, il naît autiste. Selon les chercheurs dans le domaine, l’autisme n’est pas une maladie psychiatrique, ni psychotique d’ailleurs, elle serait plutôt une atteinte neurobiologique. Ce qui nécessite un suivi et une thérapie spécifique où entrent en jeu des psychologues et un personnel bien formé. En Algérie, un recensement officiel fait note de l’existence de 40.000 autistes dans un environnement sensible où des associations activent pour aider cette catégorie en difficulté. Il existe certes des établissements hospitaliers spécialisés en psychiatrie infanto-juvénile, mais les parents d’enfants autistes que nous avons rencontré, sont unanimes pour dire qu’ils se retrouvent souvent seuls face aux problèmes découlant de l’autisme ayant atteint un des leurs. Tout en réaffirmant la volonté de l’Etat à protéger , accompagner et aider à l’insertion sociale des autistes, le ministère de la Solidarité, s’est félicité , il y a peu  de temps de cela, de l’ouverture de 6.000 places pédagogiques à l’échelle nationale au profit d’enfants autistes. Dans la wilaya de Batna, qui dispose de 3 centres médico-pédagogiques à Mérouana, Batna- et Arris, on relève le problème du manque des spécialistes et d’éducateurs spécialisés, ce qui implique qu’il reste beaucoup de choses à faire pour préparer les enfants autistes à intégrer des écoles publiques. Sachant que plus la prise en charge est précoce , plus il y a des chances pour que des autistes ne soient pas totalement dépendants d’autrui. Le tout pouvant être actionné sur les bases de la convention signée entre le ministère de l’Education nationale et celui de la Solidarité, destinée à prendre en charge en milieu scolaire des handicapés mentaux légers et des enfants aux besoins spécifiques en matière de scolarité.  

Nasreddine Bakha

Dernière modification le mercredi, 03 avril 2019 20:41
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85