Protection du patrimoine archéologique 

Des douaniers bénéficient d’un cycle de formation

04 Mai 2019
141 fois

Un cycle de formation réservé aux agents et aux cadres des douanes a été organisé au niveau du musée de Tazoult dans la wilaya de Batna, dans le but d’améliorer leurs capacités et de leur permettre d’acquérir des connaissances utiles en matière de protection du patrimoine culturel et tout ce qui a trait aux objets archéologiques exposées au vol et à leur acheminement illégal vers l’étranger par des réseaux de contrebandiers. Des cadres chargés du volet culturel, mettent en évidence la nécessité d’engager une véritable lutte contre les voleurs de pièces archéologiques et contre les criminels qui fouillent et profanent des tombes préhistoriques pour d’emparer d’objets de valeur. Bon nombre d’intervenants ajoutent que de tels comportements destructeurs doivent être durement châtiés sur les bases d’une souhaitable loi répressive qui doit impérativement voir le jour pour punir tous les contrevenants, sachant que depuis de nombreuses années le phénomène du vol de pièces archéologiques a pris des proportions alarmantes non seulement dans la région des Aurès mais aussi à travers le territoire national. Pour faire face à une situation d’urgence où une menace pèse sur les sites archéologiques avec des bandes organisées et des voleurs, toujours prêts à sévir, les services de sécurité entre gendarmes et policiers ainsi que des équipes de surveillance des sites, ont renforcé la surveillance et toute personne douteuse rôdant autour des sites archéologiques tel que celui de Timgad est immédiatement ciblée. Parallèlement à cela, 16 brigades spécialisées de la sûreté nationale ont été récemment formées à large l’échelle pour la préservation et la protection des pièces archéologiques avec une traque des voleurs. Des centaines d’objets faisant partie du patrimoine culturel, ont été récupérés et des bandes organisées de voleurs et de contrebandiers ont été écroués. Tous les mécanismes doivent être actionnés pour protéger les 17 sites antiques entre ruines, monuments et édifices classés d’importance nationale et même internationale dont le mausolée des rois numides d’Imedghassen, les ruines romaines de Timgad, le site de Tazoult, ainsi que les villages anciens de Bouzina, Taghoust, Amentane, Menaa, Tobna et Tighinamine.

N.B

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85