CFPA

Coup d’envoi de la rentrée professionnelle

28 Mar 2021
1395 fois

Le coup d'envoi de la rentrée de la formation professionnelle de mars 2021, a été officiellement donné, hier, au niveau du centre du CFPA situé dans la cité des 500 logements à Batna. La direction de la formation professionnelle a annoncé une offre conséquente de postes pédagogiques, tous modes et types de formation confondus. Parmi ces postes, on relève que le plus grand nombre revient à la formation résidentielle suivie de l'apprentissage, la formation de la femme au foyer et celle concernant le milieu carcéral. Les efforts sont déployés sur la récupération du plus grand nombre possible de jeunes orientés vers la vie active. Les autres postes offerts qui restent reviennent respectivement aux sans niveau requis, aux cours du soir, à l’alphabétisation qualifiante et à la formation passerelle. En relief à cela, il y a lieu d’indiquer que les 2 instituts et plus d'une vingtaine de centres de la formation professionnels, qui sont actuellement fonctionnels à travers l'ensemble de la wilaya de Batna, qui compte, rappelons-le, 61 communes, prennent en charge en moyenne annuelle un total de 12.000 stagiaires toutes catégories confondues. Pour la rentrée 2021, les demandes de formation seront, selon toute évidence, toutes satisfaites mais ce qui est à craindre c’est que bon nombre de jeunes ne rejoignent pas les établissements de formation après avoir formulé leurs désirs de se former dans l’un des divers métiers proposés alors que d’autres stagiaires abandonnent juste après leurs cycles de formation et se retrouvent de ce fait sans métier et sans diplômes. Des études établies ont relevé qu'au moins 700 stagiaires abandonnent chaque année leurs études au niveau des centres de formation fonctionnels dans la région des Aurès. Rappelons que la wilaya de Batna a été choisie, il y a trois années, comme zone pilote avec 13 autres wilayas pour le lancement de l’enseignement professionnel à titre d’essai avant sa généralisation à travers toutes les régions du pays. Des efforts ont été déployés dans la wilaya de Batna pour une véritable lancée de l’enseignement professionnel avec un appel insistant aux recalés du cycle secondaire pour qu’ils poursuivent leurs études comme s’ils étaient au lycée avec la possibilité de décrocher un brevet de technicien supérieur et l’ouverture d’un accès à l’université. Mais peu les jeunes boudent ce type de formation et peu d'entre eux ont rejoint l’institut d’enseignement professionnel pour poursuivre en internat ou externat leurs études dans les spécialités offertes. Dans la situation actuelle des choses, l’enseignement professionnel a montré ses limites. La solution réside selon divers intervenants versés dans le domaine, est d’instaurer le baccalauréat professionnel avec l’implication du ministère de l’éducation national qui devra inscrire dans le cursus scolaire la formation professionnelle, orienter des élèves et chapeauter l’évaluation au sein des instituts de l’enseignement professionnel.

N B

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85