La hache de guerre enterrée

31 Juil 2017
110 fois

Objectif atteint pour Tebboune. Le Premier ministre, qui a convié pour hier dimanche ses partenaires du patronat et de l’UGTA, a réussi à désamorcer la crise née de ses polémiques avec le patron du FCE. En moins de deux heures, les trois partenaires du Pacte national économique et social ont réussi à détendre l’atmosphère et à remettre les choses dans leur contexte. Pour éviter tout débordement, les services du Premier ministre n’ont convié que les médias publics. Et en dehors de Abdelmadjid Tebboune et de Sidi-Saïd, aucune autre déclaration n’a été enregistrée. Selon les rares indications sorties de la rencontre, la crise est désormais derrière nous. Selon Abdelmadjid Sidi-Saïd, la rencontre de dimanche est une réussite « par les contours qu’elle nous a permis d’esquisser pour accélérer le processus de transformation et de reconfiguration économique nationale, ce qui sera d’ailleurs au centre de la prochaine réunion de la Tripartite ». Mieux, ajoutera le secrétaire général de la Centrale syndicale, « tout cela s’est déroulé dans l’entente cordiale et la cohésion de l’ensemble des partenaires du Pacte national économique et social de croissance autour du programme du Président Abdelaziz Bouteflika et de son gouvernement ». Une manière de préciser que la tempête est passée et cela n’était qu’un petit orage d’été. Abdelmadjid Tebboune a lui aussi encensé ses partenaires. Pour lui, le patronat « constitue pour le gouvernement un partenaire indissociable dans la croissance économique », saluant le rôle « stabilisateur » que joue l’UGTA au sein du monde de travail. Pour ne pas se limiter à ces questions de forme, Abdelmadjid Tebboune a tenu à s’exprimer dans les médias publics pour réitérer les doctrines de son gouvernement. Il a d’abord tenu à balayer les peurs concernant les risques de voir les citoyens protester contre la dégradation de leurs conditions de vie. « La rentrée sociale, contrairement à ce que disent certains, sera correcte, calme et sans problèmes », a assuré le premier ministre. « Des gens tentent de noircir la situation financière du pays à des Algériens, alors que l’Etat n’a pas recouru à l’endettement et que les projets sont toujours en cours de réalisation, notamment ceux de l’enseignement, la santé, le logement, ainsi que la prise en charge sociale qui sont intouchables », a-t-il tenu à préciser. Il a tenue également à rappeler que l’Etat a décidé de ne pas faire recours, une nouvelle fois, à l’endettement extérieur. « Il est hors de question de recourir à l’endettement extérieur et nous ne voulons même pas y penser. Nous refusons d’hypothéquer notre souveraineté quelle que soit la situation, et ce sont là les instructions du Président de la République », a-t-il encore précisé. Cela étant dit, les trois partenaires, qui ont fixé la date de la Tripartie au 23 septembre prochain dans la wilaya de Ghardaïa, ne se sont pas encore entendus sur le contenu de cette rencontre. « Nous invitons toutes les parties prenantes à la prochaine Tripartite de soumettre leurs propositions, au cours du mois d’août, sur l’ordre du jour et les questions qui devraient être évoquées lors de la prochaine réunion de la Tripartite. On doit trancher sur cette question et arrêter l’ordre du jour avant la fin août », a reconnu Abdelmadjid Tebboune. De son coté, Abdelmadjid Sidi-Saïd a indiqué que l’accélération du « processus de transformation et de reconfiguration économique nationale » sera au cœur des discussions de la prochaine Tripartite. Autant dire que le gouvernement va passer un été calme. En attendant les remous de la rentrée !

 Akli Ouali

Dernière modification le dimanche, 30 juillet 2017 18:39
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85