Formules

16 Oct 2017
85 fois

Pour faire face à la crise de logement qui ne veut pas s’estamper, le gouvernement veut élargir son offre. Il compte introduire, prochainement, une nouvelle formule locative destinée à réguler le marché de la location. Il compte également relancer le LPA mais tout en évitant les « erreurs » du passé. Ce sont là les affirmations du ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar. Ce dernier a estimé, en effet, que dans le but de réguler le marché locatif, «la nouvelle formule dédiée à la location est la mieux indiquée du fait que (la charge financière du Trésor public sera allégée. L'année 2018 sera une année riche de programmes de logements», s'est engagé Abdelwahid Temmar lors d’une intervention sur la radio nationale. Le ministre n’a pas donné de détails sur cette nouvelle formule, qui fait objet de discussions depuis plusieurs années sans pour autant être concrétisée. Mais visiblement, elle sera différente du « logement social » actuel qui est une forme de loyers modérés que l’Etat accorde aux plus démunis. Sauf que ces « démunis » gardent ces logements à vie, y compris alors que leurs moyens leur permettent de devenir propriétaire ou acquéreur sur le marché libre. L’autre « formule » annoncée par Abdelwahid Temmar est celle du retour au LPA (Logement promotionnel aidé, successeur du LSP). Cette formule, lancée en 2001, s’est avérée être un échec total. Surtout que certains chantiers restent inachevés depuis plus de 10 ans. C’est pour éviter ces couacs que le gouvernement veut donc réfléchir aux meilleurs moyens d’éviter « les erreurs » du passé. «Le dossier du LPA doit être épuré de toutes les carences et les lacunes qui avaient amené les pouvoirs à geler cette formule», a reppelé le ministre. Par ailleurs, s’il promet que « tous ceux qui ont payé » les tranches dans le programme AADL vont prendre possession de leurs logements, le ministre a insinué qu’il n’y aura pas de suite au programme AADL. Mais il n’a fourni aucun détail. Très probablement, la formule « location-vente » qui a enregistré 450 000 demandes rien qu’en 2013, va être remplacée par l’ancienne formule « promotion publique », destinée aux ménages moyens.

Akli Ouali

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Indignation   Chalumeau »

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85