Reconnaissance

22 Oct 2017
223 fois

Hommage assurément à la hauteur des sacrifices consentis par la presse nationale que celui  rendu, hier, par le président de la République aux journalistes qui célèbrent la journée nationale de la presse. L’éloge de la corporation n’est certainement pas circonstanciel et le Président gratifie plutôt les journalistes d’une reconnaissance méritée pour leur engagement sans faille dans la construction de la République. Le message du chef de l’Etat rompt ainsi avec la méfiance et la suspicion qui ont longtemps entouré les relations entre la presse et le pouvoir, appelés, d’ailleurs,  à s’ériger en partenaires  dans l’édification de la démocratie. Ce n’est également  pas  fortuit si le président de la République rappelle avec force la résistance héroïque qu’ont opposé les journalistes au terrorisme aveugle au prix d’un lourd tribut. Leur combat  quand bien même à arme inégale, n’aura pas été vain. Ils ont réussi aux côtés des autres forces patriotiques à défendre les fondements de l’Etat mis en péril par les hordes terroristes dans leur  projet utopique  d’instauration d’un Etat théocratique. «Je tiens, à cette occasion, à m’incliner à la mémoire de nos journalistes,  hommes et femmes morts au service de cette noble mission, les martyrs de la  glorieuse guerre de libération et de la tragédie nationale. Je réitère mon soutien à la famille de la presse de mon pays dans   l‘accomplissement de sa mission au service de la liberté d’information et des intérêts suprêmes de notre patrie, l’Algérie » écrit, en substance, le président de la République dans son message à la presse nationale. La résistance des journalistes face à la barbarie terroriste vient en droite ligne du sens du sacrifice dont s’étaient armés leurs ainés qui ont accompagné leur pays en lutte pour l’indépendance. Il en a été de même  pour la génération de l’indépendance où la corporation  et le Président le souligne « s’est engagée dans le projet d’édification nationale et elle n’a depuis cessé de s’acquitter, avec sérieux et responsabilité, de sa noble mission, d’accompagner le processus de  développement, de défendre les intérêts du peuple et d’appréhender avec professionnalisme un monde en évolution rapide et interdépendante». L’élan élogieux  du Président montre si besoin est le niveau de développement atteint par la presse nationale qualifié à juste titre  par le Président de «l’un des domaines où l’Algérie a enregistré le plus d’avancées en matière de pluralisme et de liberté  politiques.»

Saïd Lamari

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Chalumeau Volte-face ? »

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85