Clarifications

30 Jan 2018
86 fois

Le ministère de la Défense n’apprécie pas le mouvement de protestation et surtout sa forme des retraités de l’armée. C’est le moins que l’on puisse dire au regard de la tonalité du communiqué rendu public hier. En effet, d’entrée, le MDN semble émettre de sérieuses réserves au sujet du bien fondé des revendications des retraités de l’armée, ironisant sur le fait qu’ils se présentent comme des «victimes». Plus incisif encore, le communiqué de l’ANP, accuse les protestataires de faire dans le «chantage, en optant pour la rue pour imposer leur logique». De fait, le commandement de l’armée désavoue clairement le mouvement des retraités de l’armée notamment leur tentative de tenir un rassemblement à Alger. C’est pourquoi il les appelle à éviter «les différentes voies d’expression anarchiques et d’adopter le canal officiel  représenté par l’Association des retraités de l’Armée nationale populaire en tant que structure unique  habilitée à porter leurs revendications auprès des services compétents du ministère de la Défense nationale». Et au-delà de la forme de protestation, le MDN rappelle que le Haut commandement de l’Armée nationale populaire a donné, depuis 2013, «des instructions à ses services spécialisés à travers les différentes Régions militaires, où il a été procédé à l’engagement des mesures et des procédures nécessaires en vue de l’étude de l’ensemble des dossiers émanant des différentes catégories de retraités de l’Armée nationale populaire ». Conclusion du communiqué du MDN : la  «majorité» des dossiers déposés ont été régularisés. Pour autant, il y est souligné que les services et bureaux spécialisés du ministère de la défense «demeurent mobilisés » pour la réception des différents dossiers émanant des retraités de l’Armée nationale populaire dans leurs différentes catégories, «en vue d’une meilleure prise en charge sociale et médicale». Cela étant dit, le ministère de la défense met en garde les retraités de l’armée quant  à «l’infiltration d’individus n’ayant aucun lien avec ce dossier», dans leurs rangs. Ces «intrus» se recrutent, lit-on, parmi ceux qui tentent «d’introduire leurs revendications parmi celles des catégories concernées alors qu’elles s’inscrivent dans la catégorie des radiés des rangs de l’Armée nationale populaire pour des raisons disciplinaires et judiciaires qui ont fait l’objet de jugements prononcés à leur encontre à titre définitif».Cette réaction du MDN se veut à la fois  être une mise au point et une mise en garde aux retraités de l’armée quant aux dérapages que pourrait provoquer leur mouvement.

Imane B

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Ébullition Avertissement ! »

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85