Que de vœux pieux…

08 Avr 2018
188 fois

Lutter contre le financement du terrorisme en Afrique. Louable intention, s’il en fallait, pour éliminer une gangrène qui n’aura que trop duré. Alger s’y promet lors d’une réunion de haut vol lundi et mardi prochains. Y sont annoncées de grosses pointures telles  l’Union africaine, l’Organisation des Nations unies, l’Union européenne, les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU sans oublier le Canada ainsi que d’autres organisations internationales et régionales. Bref, du beau monde que notre ministre des A.E, Abdelkader Messahal, accueillera en maître de cérémonie.  Au regard de l’ampleur du fléau terroriste dans les pays du Sahel, après la chute du régime libyen et le chaos qui s’en est suivi, le rendez-vous est d’ores et déjà d’une importance cruciale surtout pour les pays tels que le Mali, le Niger etc.… Des pays devenus arsenal à ciel ouvert où se servent les organisations terroristes et des réseaux de trafics en tous genres. Une situation décriée et condamnée par tous et, surtout, ceux qui subissent le terrorisme dit islamiste. A ce propos, l’Algérie et l’Union africaine peuvent-elles attendre des miracles de ce genre de ‘’réunionite’’ guindée? Le sujet sera-t-il abordé dans sa globalité, sans hypocrisie et sans non-dit ? Y évoquera-t-on le cas des Etats, comme ceux du Golfe, qui de manière directe ou indirecte financent et encouragent le terrorisme islamiste ? Que de questions fondamentales qui seront ‘’évitées’’… De gros intérêts économiques et financiers priment sur tout le reste. Et c’est dans l’ADN des plus importantes puissances du monde, les seules à pouvoir interpeller, voire sanctionner les Etats impliqués, où résident ces intérêts. Et, lorsqu’on sait que certaines de ces puissances sont désormais gérées comme des entreprises, où seul compte le profit, Alger ne sera qu’une halte de vœux pieux…Rappelons seulement que la dite réunion a été décidée en 2014 par un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et entérinée par un sommet de l’Union.  Depuis le temps, que d’eau et de dollars auront coulé sous les ponts de ces vœux pieux.

Mourad N.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85