Bourbier du Makhzen

17 Nov 2020
1234 fois

L’odieuse incursion des forces armées royales (FAR) dans le territoire sahraoui au niveau de la zone tampon d’El Guerguerat, au-delà de son caractère insidieux, a le mérite de démasquer un peu plus la politique du Makhzen. Il s’agit bien en effet de violer de manière unilatérale l’accord du cesser- le- feu signé en septembre 1991, au nez et à la barbe de ce qu’il convient d’appeler «la communauté internationale» et son machin, l’ONU. C’est un cas de flagrant délit qui devrait logiquement susciter une réaction ferme et énergique du Conseil de sécurité. Mais on a bien compris, il ne s’agit pas de l’Iran, de la Russie ou de la Corée du Nord. Le royaume du Maroc, c’est le poulain des grandes puissances. Et son roi, M6 est aussi le chouchou pour ne pas dire plus, des dirigeants qui prétendent respecter la légalité internationale. Le Maroc bénéficie presque de la même protection des Américains et des européens que l’entité sioniste. Il peut violer comme il veut les accords internationaux, et même éconduire la Minurso sans aucun risque. En plus de ce laxisme onusien, le roi et sa cour dispose d’un chéquier ouvert auprès des Emirats de la haine pour mener son sale boulot au Sahara Occidental occupé. Mais pas que. Il faut bien comprendre que la cible intermédiaire de cette action armée de la soldatesque de M6 c’est l’Algérie. Une Algérie qui reste plus que jamais attaché à son soutien de principe des droits des peuples à l’autodétermination. Et ce principe immuable du reste conforme aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, donne des allergies au royaume expansionniste de Mohamed VI. C’est pourquoi il s’appuie sur les financiers des mouvements de déstabilisation que sont les émirats arabes unis qui servent de «zapette» entre les mains d’Israël et des États Unis. Fallait-il s’étonner de voir cet émirat de la haine ouvrir un consulat dans les territoires occupés du Sahara Occidental, il y‘a quelques jours? Évidemment non. A vrai dire, c’est un marché qui venait être conclu ce jour-là. En contrepartie de cette symbolique installation diplomatique d’un émirat de 300.000 habitants, le faux «Commandeur des croyants» s’était engagé à donner un cachet officiel et public aux relations avec Israël en rejoignant avant la fin de l’année, la meute des normalisateurs arabes avec Israël. Il est aisé de deviner que l’attachement de l’Algérie à sa position de principe sur la Palestine et le Sahara Occidental horripile Israël et tous ses alliés arabes. Le royaume de M6 n’aurait donc jamais osé opérer son passage en force à El Guerguerat sans l’assurance de ses sponsors. Mais à quelque chose malheur est bon. Et à son corps défendant, le Maroc a donné un beau cadeau aux Sahraouis qui voient leur cause complètement oubliée, revenir au-devant de la scène et tapisser les grands journaux du monde. Un sacré coup de pub font ils n’auraient jamais rêvé en ces temps d’incertitudes. Last but not least, la direction de la RASD et son bras militaire le front Polisario, qui ont scrupuleusement respecté les termes du cessez- le- feu malgré la répression féroce et les attentes aux droits de l’homme dans les territoires occupés, se voient aujourd’hui offrir la chance de ne plus tenir compte de cet accord, violé par le Maroc. La reprise des armes n’étant désormais plus une violation d’un cessez-le- feu mais une riposte à une agression caractérisée. Ceci est déjà une belle victoire diplomatique en attendant de «corriger» les agresseurs.

Imane B  

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85