Assegwas Ameggaz !

13 Jan 2021
2329 fois

Qui aurait cru un jour que le nouvel an amazigh, Yennayer, allait être célébré avec joie et convivialité dans tous les coins de l’Algérie dans une belle communion nationale ? Il est certes vrai que la majorité des familles algériennes marquaient depuis longtemps cette date parce que convaincues qu’elle fait partie du patrimoine et de l’histoire de notre pays. Mais elle n’a jamais revêtu ce caractère national qui lui confère une dimension culturelle unitaire. Yennayer qui, jadis, était bloqué, à tort, en Kabylie, est désormais une belle retrouvaille qui réunit tous les Algériens autour d’un passé commun et qui cimente au même titre que l’arabité et l’islamité, l’identité d’un peuple enfin fier de son histoire plusieurs fois millénaire et de sa culture si riche et si variée. C’est que la célébration de Yennayer, au-delà de son cachet festif, ne se réduit plus à une journée chômée et payée. C’est un jour béni qui réconcilie la Nation avec son histoire et les Algériens avec leurs racines. C’est en assumant ces référents que notre pays avance dans la bonne direction. Vue sous cet angle, cette joie retrouvée autour de Yennayer est une magnifique évolution de notre pays et de notre peuple même s’il y a encore quelques poches de résistance qui mènent un combat d’arrière-garde. Il est donc heureux de constater que les Algériens aient majoritairement adopté Yennayer et brisé le mur de la peur. Il appartient maintenant aux autorités d’embrayer sur d’autres chantiers qui s’inscrivent dans le sillage de cette volonté de faire avancer le pays et le faire cheminer vers la démocratie. Ce ne sera pas une sinécure. Mais comme dans une construction, jeter les fondations solides c’est déjà un bon début. Et la célébration nationale et officielle de Yennayer participe de cette stratégie vertueuse visant à changer l’Algérie. En bien naturellement. Assegwas Ameggaz à vous tous !

 Imane B. 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Plus dans cette catégorie : « Épreuve Ouyahia ? »

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85