Le virus israélien

09 Aoû 2021
1494 fois

Tous les spécialistes des questions diplomatiques et les observateurs des dynamiques géopolitiques en Afrique, l'ont sans doute prédit. L'entité sioniste qui a entamé avec un certain succès sa politique d'entrisme sournois sur le continent noir menace plus que jamais l'existence de l'Union Africaine (U.A). En soutenant mordicus et contre toutes les stipulations des statuts de l'organisation que l'admission d'Israël comme membre observateur de l'U.A, relevait de ses prérogatives, le Haut commissaire, Moussa Faki Mohamed, confirme qu'il a été "aiguillonné" dans sa démarche unilatérale. Son entêtement qui confine à de l'arrogance quant à sa "légitimité" à faire ce grand cadeau à Israël, prouve en tout cas qu'il n'a pas agit seul. Le fait est que seuls sept pays dont deux cadors tout de même que sont l'Algérie et l'Égypte, sur 52 États membres de l'Union Africaine ont signé la requête réclamant au Haut commissaire d'annuler sa décision unilatérale et qui plus est en porte à faux avec les principes constitutifs de l'organisation continentale. Israël qui a spolié les palestiniens de leurs terres et de leur liberté n'a en effet rien à faire au sein de Union africaine qui a précisément vocation à défendre le droit des pays à leur autodétermination et à condamner la colonisation. De fait, l'acceptation par le Haut commissaire de l'U.A de l'adhésion de l'entité sioniste en tant que membre observateur constitue une violation flagrante des idéaux de l'organisation. Le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra a utilement haussé le temps en accusant implicitement Moussa Faki Mohamed de "rouler" pour Israël en jouant le VRP au sein de l'Union Africaine. Faut-il rappeler en effet que ce dernier est un ancien Premier ministre du Tchad, un pays avec lequel l'entité sioniste entretient d'excellentes relations et qu'elle utilise comme "hub" diplomatique pour ses intrusions en Afrique. Lamamra n'a pas hésité à mettre les pieds dans le plat en estimant que l'insistance de Moussa Faki a prétendre contre vents et marées qu'il était dans son bon droit de dérouler le tapis rouge à Israël, cache mal la volonté de ce dernier de travailler pour lui même. Le MAE suggère ainsi que le Haut Commissaire est en quelque sorte le cheval de Troie de l'entité sioniste au sein de l'Union Africaine en contrepartie d'un soutien à son maintien à son poste et plus si affinités... Ramtane Lamamra est allé jusqu'à évoquer la menace d'explosion de l'Union Africaine si l’adhésion d'Israël venait à être officiellement confirmée. On n'en est certes pas là pour l'instant mais on n'en est pas loin non plus. Israël qui agit comme une tumeur cancéreuse dans des corps malades comme celui du monde arabe qu'elle a fini par mettre hors d'état de nuire, ne se fera pas prier pour faire voler en éclats l'Union africaine et par là même renvoyer l'ascenseur à ses amis notamment le royaume du Maroc qui a du mal à supporter la coexistence avec la RASD depuis son adhésion à l'organisation. Ceci n'est qu'un exemple qui montre et démontre que l’agitation de l'ex Premier ministre du Tchad est loin d'être innocente. Lamamra a rappelé hier dans une déclaration à notre confrère Al Fadjr que l'Algérie et les six autres pays protestataires vont continuer à refuser l'adhésion d'Israël et à réclamer que cette question soit à l'ordre du jour du prochain sommet de l'U.A. Rien ne garantit cependant que ce plan de riposte mis au point par l'Algérie et l'Egypte puisse contrer le " virus" sioniste qui risque de métastaser rapidement dans le corps d'une organisation dont beaucoup de pays sont acquis à sa "cause" et celle du Maroc.

 Imane B  

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85