Quand l’entité sioniste dénude le roi ! 

26 Aoû 2021
2275 fois

La décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat n’a pas courroucé uniquement notre voisin encombrant le Maroc mais également son ami intime Israël, le maître chanteur et l’inspirateur de la folie du Makhzen contre notre pays. Une source diplomatique israélienne, a jugé hier les accusations algériennes «infondées et sans intérêt», appelant Alger à «se focaliser» sur ses «problèmes» économiques. Pourtant, le ministre israélien des affaires étrangères, Yair Lapid qui était en visite officielle inédite au Maroc avait bien  osé le 12 août dernier, à partir de Casablanca et en présence de son homologue marocain s’attaquer à l’Algérie en «s’inquiétant  de son rôle dans la région et son «rapprochement avec l’Iran ainsi que la campagne qu’elle a mené contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union Africaine (UA). C’est justement ce qu’a dit mardi, le MAE, Ramtane Lamamra lors de sa conférence de presse à issue de laquelle il a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc. L’Algérie a très mal pris le fait qu’un ministre de l’entité sioniste se permette de tenir un discours menaçant à partir d’un pays prétendument «voisin» et frère» dans une odieuse complicité. Mais pour Israël,  la cause est entendue. Il ne remerciera jamais assez le royaume de M6 de lui avoir permis de commettre ce grave dérapage. «Ce qui compte, ce sont les très bonnes relations entre Israël et le Maroc, illustrées» par la récente visite de Yaïr Lapid et «la coopération entre les deux pays pour le bien de leurs citoyens et de toute la région», a déclaré la source diplomatique israélienne à AFP. Et s’il fallait une preuve que le royaume voisin file le parfait amour avec l’entité sioniste au détriment de l’Algérie, cette voix autorisée glisse que l’essentiel dans cette histoire, est qu»Israël et le Maroc sont une partie importante d’un axe pragmatique et positif dans la région face à un axe qui va en sens inverse et qui inclut l’Iran et l’Algérie».  Inutile de sorite de Saint Cyr pour comprendre que pour l’entité sioniste, l’Algérie fait partie de ce que George Bush appelait déjà «l’axe du mal». En citant l’Iran, cette source diplomatique voudrait présenter notre pays devant la communauté internationale comme étant un allié de l’Iran dont il faudrait se méfier. Quant au royaume de l’intrigue il est évidemment présenté sous ses plus beaux atours dès lors qu’il fait le ....sale boulot contre l’Algérie. Il a commis le casus Belli de laisser un représentant d’une entité hostile déverser son fiel sur notre pays juste pour assouvir sa haine de voir que sa position de principe sur le Sahara occidental reste malgré tout immuable et non sujette à marchandage. Cette réaction inattendue d’un officiel israélien prouve que le royaume de M6 à confié le service après vente de son méfait à son nouvel ami intime contre son frère de sang... Il est vrai que l’on connaît assez bien les coups bas de la monarchie alaouite depuis l’arraisonnement par l’armée française de l’avion des dirigeants du FLN qui partaient de Casablanca à Tunis en octobre 1956 grâce au coup de pouce  du prince Hassan II, à l’arrachage du drapeau national au consulat général de Casablanca en passant par la guerre des sables en 1963. Désormais, il s’allie de manière éhontée avec l’entité sioniste pour déstabiliser un pays frère coupable de défendre le droit international. Qui va croire les larmes de crocodile des responsables du makhzen sionisés ? 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85