Bien joué Belmadi !

04 Sep 2021
424 fois

En plus de ses résultats techniques à la tête des Verts auxquels il a brillamment redonné des couleurs, le coach national Djamel Belmadi, vient d'être plébiscité par le peuple algérien sur les réseaux sociaux. Suite à son coup de gueule d'une frêne causticité contre les responsables du stade Tchaker qui ont laissé la pelouse dans un piteux état à la veille d'un match de qualification pour la coupe de monde, les réactions du "peuple" étaient unanimes pour applaudir à tout rompre le sélectionneur national. Et pour cause ! Pour eux, Djamel Belmadi connu pour son franc parler, aura dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il a pointé du doigt l'incurie de l'administration, le laisser aller, l'incompétence voire même le sabotage de l'équipe nationale par certains responsables qui jouissent de l'impunité. En somme le coach des fennecs a fait entendre des vertes et des pas mûres à ces incompétents qui écument les rouages de l'État. Même si Djamel Belmadi ciblait exclusivement dans sa diatribe les responsables directement liés à la gestion du stade Tchaker, les amateurs des réseaux sociaux ne se sont pas fait prier pour lui renvoyer l'écho. Quasiment tout le monde a interprété de la même manière le discours osé du sélectionneur national qu'ils n'ont pas hésité à porter aux nues en saluant son courage d'avoir donné un coup de pieds dans la fourmilière. Certains activistes connus ont cru opportun de tirer à boulets rouges contre Belmadi "coupable" d'avoir dénoncé l'inexistence d'un stade de football digne de ce nom en Algérie en plein "guerre avec le Maroc". Comme l'incorrigible Ibtissam Hamlaoui qui a usé des mots dégradants pour décrire ce grand homme qui a hissé haut et fort les couleurs nationales en Egypte. Mal lui en a pris puisque des milliers d'internautes l'ont carrément "zigouillé" à coups de commentaires aussi pimentés qu'acidulés. Le mot d'ordre sur Facebook est celui ci: "Belmadi pas touche !". L'homme est devenu extrêmement populaire au point ou certains l'ont cité comme un bel exemple de ce que doit être la " nouvelle Algérie". Notre Djamel national à une fois de plus réussi à faire consensus. Il est quasiment le seul à personnage public à susciter un tel soutien dans les quatre coins du pays. Il est inutile d'aller loin pour chercher une explication. Belmadi à réussi à obtenir la légitimité sur le terrain en portant les Verts au sommet de l'Afrique. Pour les algériens si jaloux de leur pays et de ses couleurs, cet exploit n'a pas de prix. Mieux encore, Djamel qui n'est nullement grisé par son succès, n'hésite pas à mettre le doigt sur la plaie. Il aurait pu adopter les réflexes des gens du système qui ne se lâchent jamais en public. Mais c'est méconnaître l'ADN de l'enfant de Ain Tadlest qui ne doit rien à personne sinon à son travail, son sérieux et son abnégation. On comprend mieux pourquoi notre sélectionneur à eu droit à un référendum confirmatoire avant même que son équipe ne réussisse jeudi soir le "grand huit" contre celle du Djibouti. Sacré Djamel !

  Imane B  

Dernière modification le vendredi, 03 septembre 2021 21:02
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85