Sur décision du wali d'Annaba

Le service dialyse fermé

04 Fév 2019
1045 fois

Le wali d’Annaba, Toufik Mezhoud, a ordonné hier la fermeture immédiate du service de dialyse rénale au niveau de l’hôpital « Ibn-Sina » du fait de l’état de délabrement avancé qui ne cesse de menacer sérieusement le personnel et les malades. Cette situation perdure depuis des années. Le chef de service, le Pr. Atik, avait appelé la direction du CHU ainsi que les autorités à venir au secours de cette structure datant de la période coloniale. Des fermetures épisodiques pour travaux de restauration partielles ont été décidées par le passé. Preuve en est l’état catastrophique du service et la décision du wali enjoignant les responsables à engager des travaux de fond notamment pour le plafond très entamé par l’humidité. Pour ce qui est des malades bénéficiant de séances hebdomadaires de dialyse, ils vont être orientés vers d’autres centres de dialyse, privés bien entendu, pour ne pas interrompre leur traitement. « Les séances de dialyse chez les cliniques privées sont totalement remboursables par la caisse d’assurance. Aussi bien le transport que la séance sont totalement pris en charge », explique un néphrologue interrogé sur la question. Certains patients ainsi que leurs parents ont exprimé leur désarroi hier au niveau du service et ont demandé à parler aux responsables pour plus de renseignements. « Nous avons été informés à notre arrivée que le service de dialyse n’est plus opérationnel et on nous a orienté vers une clinique privée. Il fallait nous mettre au courant bien avant la séance afin de ne pas pénaliser le malade surtout que ses constantes biologiques sont au pire à ce moment », déplore un quinquagénaire accompagnant son père souffrant d’une insuffisance rénale terminale. Certains attribuent cette confusion à la décision soudaine du wali et estiment que l’affectation rapide des malades permettra de tout régler. Le début des travaux de restauration n’a pas encore était décidé ce qui laisse libre cours aux spéculations les plus variées quant à la reprise des séances de dialyse rénale.

Zarrougui Abdelhak

Dernière modification le dimanche, 03 février 2019 20:50
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85