Relance de l’économie

Les prescriptions de Tebboune

02 Jui 2020
484 fois

La réunion, dimanche, du Conseil des ministres a ouvert la voie à un une nouvelle stratégie industrielle. Un aperçu en a été donné par un exposé fait par le ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Aït-Ali lors de cette réunion.  Selon le communiqué du Conseil des ministres, l’exposé a été axé sur la révision des textes juridiques et réglementaires régissant le secteur de l’industrie et l’investissement « de façon à ouvrir la voie à un véritable investissement devant être régi par des textes transparents et efficaces incitatifs pour les acteurs nationaux et étrangers. Une démarche qui favorise la création d’une valeur ajoutée pérenne à la faveur d'une exploitation rationnelle des ressources du pays. » Plus précis, le communiqué a évoqué le  dossier du secteur public marchand qui constitue « la cheville ouvrière  de la stratégie du Gouvernement, l'assainissement et la relance du secteur public dans les plus brefs délais ayant pour objectif de réaliser la complémentarité avec le secteur privé caractérisé par la souplesse des lois  et une liquidité financière ». Le système législatif régissant le secteur  privé national et étranger sera également « consolidé pour ériger celui-ci en socle de l’économie nationale, tout en mettant l'accent sur l’impératif de se  concentrer sur la compatibilité des partenariats et investissements étrangers actuellement existants avec l’intérêt économique du pays », précise le texte. Cet exposé a donné au président de la République une occasion de  rappeler que l’objectif de la relance économique était de « réduire la facture des importations et de répondre aux besoins du marché national ». Il a instruit le  ministre de l’Industrie d’élaborer un projet de loi cadre pour l’orientation industrielle, insistant sur le recensement des richesses minières nationales en collaboration avec des compétences nationales et étrangères ». Abdelmadjid Tebboune a également souligné l’urgence d'accélérer   « l'assainissement du foncier industriel à travers la création d’agences appropriées pour la gestion du foncier dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture et de l’urbanisme, interdisant par la même l’importation de  véhicules polluants », comme il a enjoint au ministre de l’Industrie « d’élaborer un programme urgent à exécution immédiate pour poursuivre la production et s’adapter avec les lois en cours en attendant la promulgation de nouvelles lois », précise le communiqué. Il a également demandé de brancher l’électricité aux usines déjà construites. Cela doit se faire avant la fin du mois en cours. Dans le domaine de l’industrie du médicament, Abdelmadjid Tebboune a demandé aux autorités d’aider l’entreprise publique Saïdal afin de participer à la production nationale de médicaments.

Akli Ouali

Dernière modification le mardi, 02 juin 2020 13:35
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85