Bekkat réagit aux déclarations de Djerad et anticipe

La rentrée scolaire n’est pas à l’ordre du jour

15 Sep 2020
531 fois

La reprise de toutes les activités, y compris la rentrée scolaire et le retour à la normale dépendrait en grande partie de la capacité des Algériens à « domestiquer » le coronavirus et d’entretenir une sorte de « cohabitation » avec le virus, basée fondamentalement sur le respect strict et rigoureux des gestes barrières, notamment le port permanent du masque et la distanciation physique. C’est en résumé l’appel lancé hier par le docteur Mohamed Bekkat Berkani, en sa qualité de membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie du coronavirus en Algérie. Dans une réaction à la déclaration du Premier ministre, qui a rappelé à partir de Annaba que la date de la rentrée scolaire dépendait de l’avis du comité scientifique, le praticien a tenu à préciser que ledit comité n’a pas encore été saisi de ce dossier. « Nous n’avons pas été encore été saisis par rapport à la date de la rentrée scolaire », a-t-il soutenu, avant de laisser entendre à demi-mot que les conditions générales ne sont pas encore prêtes pour une reprise normale des cours. Un avis, qui selon lui, est partagé par l’ensemble des membres du comité scientifique. « Au comité, nous sommes avec l’idée de l’amélioration constante et de la consolidation de la tendance baissière des contaminations, qui augure de la reprise progressive de toutes les activités y compris la rentrée scolaire », a-t-il affirmé dans une déclaration relayée par le site TSA. Que signifie cette déclaration, qui pourrait être interprétée comme un avis du comité scientifique, avant que celui-ci ne soit saisi officiellement ? A quel niveau pourrait-on situer la stabilisation et la consolidation de la situation épidémiologique, à partir duquel la rentrée scolaire sera fixée ? Certes, elle ne relève pas des prérogatives du comité scientifique, mais cette structure ad-hoc, installée par le président de la République au lendemain de la propagation du coronavirus dans le pays, semble déjà très réservée par rapport à cette question. « Il faut comprendre que la décision que ce soit pour la réouverture des frontières ou pour la rentrée scolaire revient aux autorités, cela en fonction de ce que dira le comité scientifique. Au comité, on ne peut pas décréter la date de la rentrée scolaire. C’est une décision du gouvernement tout comme la réouverture des mosquées. Les protocoles ont été faits mais la question est de savoir s’ils sont applicables », a souligné le docteur Mohamed Bekkat Berkani. Mais que propose le comité scientifique concernant la date de la rentrée scolaire ? « Je pense qu’il faut consolider les chiffres avant de fixer une date pour la reprise », a estimé le praticien. En clair, cela veut dire que la question n’a pas été tranchée. « Le problème, c’est qu’on fasse la rentrée scolaire et qu’on soit amené à fermer à nouveau ; ça va être encore plus difficile à accepter. La condition à prendre en compte est que la situation épidémiologique soit stable », a préconisé le praticien, qui a reconnu cependant qu’il impossible d’arriver à une situation de zéro cas. Selon lui, une très grande part de responsabilité incombe aux citoyens, « condamnés » à « apprivoiser » le virus, tout en faisant une lecture réaliste de la situation, qui leur permettra d’éviter « le piège dans lequel sont tombés des pays européens et pas mal de pays maghrébins ». Que faut-il déduire de tout cela ? En un mot, la rentrée scolaire n’est pas encore à l’ordre du jour, du moins à brève échéance.

 Mohamed Mebarki

Dernière modification le lundi, 14 septembre 2020 21:30
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85