Lutte contre les produits contrefaits

Les Douanes sollicitent l’expertise française

02 Avr 2014
3119 fois

Confrontées au fléau de la contrefaçon qui menace la santé et l’économie nationale, les Douanes algériennes sollicitent l’expertise de grands groupes internationaux pour affiner leur stratégie de lutte. Ainsi et, dans le cadre de la coopération algéro-française, la direction générale des Douanes a signé hier un protocole d’accord de lutte contre la contrefaçon avec le groupe LVMH. Cet accord porte essentiellement sur le renforcement de  la coopération en matière de lutte contre la contrefaçon et le commerce illicite  des produits du numéro un mondial de luxe. Mais pas seulement. Les Douanes algériennes veulent améliorer leur capacité de reconnaissance et de détection de produits contrefaits. L’accord paraphé par Mme Fadila Ghodbane, sous-directrice chargée  de la lutte contre la contrefaçon au niveau de la direction générale des Douanes et par Laurent Marcadier, directeur protection des actifs et des personnes de  LVMH vise entre autres à échanger des informations sur les cargaisons suspectes à travers une coopération opérationnelle  qui va tenir les services de lutte contre la fraude informés des expéditions  à risque. Ces informations seront capitales pour limiter sur le marché national les produits contrefaits. L‘accord prévoit également la formation de douaniers aux techniques de détection des produits imités de ce groupe international qui détient 69 marques de luxe. Aussi, il sera mis à la disposition des services des Douanes pour les assister dans les opérations de contrôle et de détection des produits contrefaits. Comme beaucoup d’autres marques, LVMH qui produits une brochette de  parfums, de maroquinerie et de joaillerie est victime de contrefaçon et du commerce illicite sur le marché algérien. Les Douanes  ont eu à émettre dans le cadre de la surveillance des points d’entrée plusieurs  «alertes produits contrefaits » de ce groupe et de bien d’autres. Cet accord s’ajoute à une dizaine d’autres contrats de coopération en matière de lutte contre la contrefaçon avec de grands groupes internationaux. Cette coopération qui a donné ses fruits est appelée à s’intensifier. Cela surtout que le fléau de la contrefaçon prend de l’ampleur avec des conséquences désastreuses en premier lieu sur la santé du consommateur. A titre indicatif, l’année dernière, les Douanes ont saisi plus de 40 000 chauffages à gaz. Durant ces trois dernières années, c’est quelque sept millions d’articles qui ont été saisis par les Douanes. La contrefaçon touche tous les produits, y compris les médicaments. Ce qui renseigne sur l’ampleur de ce phénomène international. 

Yanis Belmadi

Dernière modification le mercredi, 02 avril 2014 07:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85