À la une

À la une

 Ni manipulations, ni pollution politique…La mobilisation populaire pour le départ de tout le système reste intacte. Elle s’affirme semaine après semaine, au grand dam des tenants du régime qui font le dos rond, depuis le 22 février dernier, pour attendre l’affaiblissement de la tempête citoyenne. Au rythme d’une hymne baptisée « Khawa, Khawa (nous sommes tous des frères) », les Algériens déjouent toutes les tentatives de division de leur rangs…
C’est devenu maintenant une tradition que de voir Ahmed Gaïd Salah enchaîner les interventions publiques chaque mardi, pour s’exprimer sur la crise politique que traverse l’Algérie. Son dernier discours prononcé le 30 avril dernier à l’Ecole des troupes spéciales de Biskra, même s’il comporte quelques nouveautés, ne déroge pas non plus à la règle que s’est imposée le chef d’Etat-major, dans un rôle qu’il ne semble pas maîtriser parfaitement. A…
L’étau va-t-il se resserrer enfin sur l’ex- tout-puissant frère cadet du Président Bouteflika, Saïd ? La question coule de source et la réponse semble à priori évidente tant le témoignage à charge du général à la retraite, Khaled Nezzar, s’apparente à un baiser de Judas. Désormais la Justice et plus généralement le nouveau pouvoir dispose de toutes les preuves formelles contre l’ex-frère conseiller de Bouteflika qui était dans les faits,…
La Justice en Algérie, depuis l’indépendance, mais particulièrement sous le règne de Bouteflika, a toujours été un bras du pouvoir utilisé pour frapper ses adversaires et protéger ses serviteurs. La révolution citoyenne que le pays vit depuis le 22 février a inscrit au cœur de son processus en cours l’exigence d’une justice autonome, affranchie des injonctions de la chancellerie, qui avaient pris une dimension quasi ubuesque sous Tayeb Louh, le…
Le « Hirak » entame sa onzième semaine et aucune solution n’est en vue. Et soixante- dix jours est une période relativement courte, qui ne compte pas beaucoup à l’échelle d’une vie d’un pays. Mais le mouvement populaire a montré assez de vigueur, et la mobilisation des Algériens est demeurée intacte, pour craindre que ce cycle révolutionnaire s’essouffle face aux manœuvres d’un pouvoir, qui semble avoir perdu pied, mais n’a…
Le 10e vendredi de mobilisation populaire sera marqué dans la mémoire du chef d’État-Major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah. Jusque-là épargné par les manifestants, le vice-ministre de la défense a réussi, grâce à son discours de mardi dernier, à faire monter l’Algérie entière contre lui. Son obstination à imposer la feuille de route du régime, avec un passage obligatoire par la présidentielle du 4 juillet prochain sous la conduite du…
Des anciens premiers ministres pourraient être conduits devant la justice. En plus d’Ahmed Ouyahia, qui aurait été convoqué par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, ses prédécesseurs, Abdelmalek Sellal et Abdelmadjid Tebboune devraient aussi suivre. Les trois anciens responsables du gouvernement auraient été cités par les frères Kouninef, placés depuis avant hier matin sous mandat de dépôt. L’information n’est pas encore confirmée, mais la…
Gaïd Salah a reconnu hier, publiquement que c’est à la suite de ses précédentes interventions, que la machine judiciaire s’est mise en marche. Tout est devenu maintenant clair aux yeux des Algériens, dont une partie ne savait pas exactement sur l’origine de la partie qui a actionné la Justice. On craignait que cela soit le résultat d’un règlement de comptes, qui ne disait pas son nom. Aujourd’hui, tout semble rentrer…
Sale temps pour l’homme du sale boulot. Ahmed Ouyahia, qui rêvait de rencontrer un destin de président, va rentrer dans l’histoire par un trou de souris, où il s’est faufilé pour répondre à une convocation des juges pour des faits de corruption. Celui qui a toujours laissé croire qu’il était le « premier de la classe» a enfin mérité. Il est le premier de la classe des Premiers ministres à…
Au moment où les algériens parlaient de sa démission, comme probable option pour dépasser l’impasse politique actuelle dans laquelle se trouve coincé le pays, Abdelkader Bensalah a annoncé l’ouverture de consultations politiques, en prévision de la mise en place de la commission collégiale et indépendante qui doit préparer la présidentielle du 4 juillet prochain. Ces consultations concernent, selon le communiqué de la Présidence, les partis politiques, les organisations de la…
Un fiasco s’annonce pour le chef d’Etat, Abdelkader Bensalah. Ses consultations, lancées jeudi dernier, sont doublement rejetées par la rue qui continue sa mobilisation pour le départ du système et par les différents segments de l’opposition qui refusent d’adhérer à sa démarche. Voulant sans doute faire dans la précipitation pour imposer le fait accompli, Abdelkader Bensalah et le pouvoir ont eu une nouvelle réponse claire et sans bavure des Algériens.…

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85