Algérie Télécom

Le syndicat tire la sonnette d’alarme

17 Jui 2017
77 fois

Membre du conseil national du syndicat de l’entreprise Algérie Télécom (UGTA), représentant la wilaya de Constantine, M.Benzarti Djamal, a lors d’une conférence de presse, qu’il a animé avant-hier au siège de l’entreprise, dressé un constat alarmant de la situation d’Algérie Télécom, qui d’après ses déclarations se dirige tout droit à la dérive, de même que toutes les autres entités sous tutelle du ministère des TIC. Ce responsable indique, après avoir alerté les instances syndicales sur la situation délicate que vit l’entreprise, conséquence de la gestion hasardeuse, mettant en péril les postes d’emploi de 22000 travailleurs, ainsi que les retombés néfastes sur les clients. M Benzarti citera notamment « le scandale » de la 4G dont le prix est passé de 1 000 DA illimité à 35 00 DA avec un forfait limité, alors que les abonnés n’ont même pas été avertis. Aussi la situation s’est aggravée avec la relation conflictuelle en continu avec le partenaire social, en voulant rompre cette relation et en « s’acharnant sur le président de la fédération ». Parmi les points négatifs dans le domaine de la gestion énumérés par le conférencier, on cite le « limogeage abusif » de cadres, le plan de structuration de l’entreprise sans consultation du partenaire social, la suspension du WLL et ce qu’il a en a découlé comme manque à gagner, le marché de gré à gré avec Huawei, le non respect des la convention avec les jeunes promoteurs bénéficiaires de l’ANSEJ est le manque à gagner, le problème de la 4G, le blocage des projets d’investissement, ou l’annulation de la gratuité des modems ADSL… Pour ce qui est des problèmes concernant la relation avec le partenaire social, il y a lieu de noter, la suppression des acquis des travailleurs, l’ingérence directe dans l’organisation syndicale, le blocage de l’installation d’un bureau élu, le harcèlement et les menaces contre la fédération des PTIC et son S/G, en plus de l’absence totale de dialogue. Enfin le même responsable a réitéré la disponibilité des représentants des travailleurs à privilégier le dialogue et la concertation comme moyens de revendications, conformément aux orientations de la hiérarchie syndicale.

Sami.B

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85